EnduroGP

Christophe Nambotin: “Je ne veux surtout pas manquer la saison 2017 !”

Christophe Nambotin: “Je ne veux surtout pas manquer la saison 2017 !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Déjà trois fois champion du monde d’enduro, Christophe Nambotin faisait partie des favoris cette année dans la nouvelle catégorie EnduroGP. Hélas, le Français, toujours très rapide mais qui sortait d’une saison 2015 marquée par les problèmes physiques, entamait mal sa saison en se blessant à la main dès la première journée de championnat au Maroc.

Mais l’officiel KTM semble aujourd’hui de retour à son meilleur niveau. C’est en tout cas ce que l’on ne peut s’empêcher de penser après sa victoire autoritaire ce samedi dans la première journée du GP d’Italie, où il avait déjà annoncé la couleur le vendredi soir en remportant la Super Test.

149194_christophe.nambotin_EWC_2016_Rnd_7_1984

Un retour en forme que le triple champion du monde attribue en partie aux progrès effectués sur sa KTM 350 EXC. “Je me suis rendu compte que je pourrais gagner ici en Italie ce week-end dès le week-end dernier !”, affirmait-il hier soir. “En effet, depuis le début de la saison, je ne suis pas à l’aise avec la moto et finalement le week-end dernier nous avons trouvé la solution. Evidemment, il y a encore beaucoup de travail sur la moto et c’est comme si nous étions dans une phase de « pré saison » pour faire évoluer ma KTM 350 EXC.”

Toujours est-il que le travail semble déjà porter ses fruits et que, malgré des problèmes physiques qui ne sont malheureusement pas encore tout-à-fait derrière lui, Christophe a remporté la première journée italienne avec la manière en coiffant un solide Matthew Phillips dans les toutes dernières spéciales de la journée. “Aujourd’hui, je suis monté en puissance car je savais que le premier tour serait très piégeux, j’ai donc préféré assurer. Puis j’ai trouvé le bon tempo dans les deuxième et troisième tours, au fur et à mesure que le tracé séchait !Je suis heureux évidemment après tous ces problèmes physiques que je traîne depuis deux ans bientôt. Mais je vais repasser sur le billard mercredi car mon opération du genou a été manquée et je dois tout recommencer. Je ne veux surtout pas manquer la saison 2017 !”

Vos commentaires

Plus d’enduro