Courtney Duncan est de retour en Europe. La Néo-Zélandaise compte participer au GP de Suisse après être restée longtemps absente des circuits suite à une blessure au poignet et à la hanche dans une chute durant le GP d’Allemagne.

Malgré 3 victoires sur les 4 uniques manches qu’elle ait disputées jusqu’à présent en championnat du monde féminin, la protégée de Josh Coppins ne pense plus au titre 2016. “C’est derrière moi à présent”, confirme-t-elle, “ma place finale au championnat ne m’inquiète plus et je me concentre déjà sur la saison prochaine.”

Après avoir fait forte impression au Qatar puis dans le sable lours de Valkenswaard, la pilote Altherm JCR Yamaha Racing avait dû interrompre sa saison après avoir percuté un photographe présent sur la piste (!) durant le GP de Valkenswaard. Elle laissait par la même occasion le leadership du championnat à la Française Livia Lancelot.

Courtney Duncan et son team manager Josh Coppins.

Courtney Duncan et son team manager Josh Coppins.

Repartie en Nouvelle-Zélande pour se faire opérer, Duncan a passé deux mois sans moto, se contentant d’un entraînement léger durant se rééducation.

“Courtney a une vis dans le pouce afin de fixer le ligament et est resté plâtrée durant 6 semaines”, explique Josh Coppins. “Elle n’a pas eu la moindre séance de physio, elle a dû se reposer. On s’attend donc à ce que le retour à la moto ne se fasse pas sans mal !”

Pour Duncan, ces deux mois sans moto ont parru interminables. “Je n’en peux plus d’attendre avant de remonter sur ma moto”, confirme-t-elle. “J’ai fait beaucoup de gym et de vélo durant les 6 dernières semaines, je me sens donc bien physiquement. J’ai deux semaines et demi d’ici le GP de Suisse, je devrais donc être à 100% en arrivant là-bas !”

Deux GP, en Suisse et en Hollande, restent à disputer dans le championnat du monde féminin de motocross.