Motocross MXGP

Jeffrey Herlings : “Je ne suis pas inquiet !”

Jeffrey Herlings : “Je ne suis pas inquiet !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

L’annonce de la blessure de Jeffrey Herlings le week-end passé dans la finale du championnat de Hollande de motocross à Halle a fait grand bruit, essentiellement parce qu’elle remettait à l’avant-plan l’incroyable malchance qu’accumule le leader du championnat du monde MX2 depuis 2014. L’officiel KTM a cependant déjà été opéré afin de placer une nouvelle plaque sur la clavicule fracturée et décidera dans les prochains jours s’il prendra ou non part au 13ème round du championnat à Loket les 23 et 24 juillet.

La chute à Halle n’était qu’une petite chute mais elle a suffi à refracturer une clavicule fragilisée car déjà opérée l’an passé après avoir été fracturée une première fois au GP de Teutschenthal. Herlings était alors revenu derrière la grille de départ à peine deux semaines plus tard.

“C’était une chute un peu étrange, pas à très haute vitesse”, nous explique Herlings. “Dès que je me suis relevé, j’ai compris que je m’étais fracturé la clavicule et on m’a expliqué que c’était à cause de la fracture de l’an passé. La plaque avait été enlevée en fin d’année afin de me permettre de rééduquer correctement mon épaule et cela l’avait fragilisé.”

MXGP_Argentine_2016-Herlings_DSC_1542

Toujours invaincu en GP cette saison, a été immédiatement opéré et doit donc à présent penser au GP de Loket le week-end prochain. “Je vois les médecins cette semaine”, poursuit-il. “Après cela, nous prendrons une décision. Je devrais pouvoir rouler un jour ou deux, on verra bien ! J’ai connu plus de mauvais que de bons moments à Loket. J’ai presque 170 points d’avance au championnat, ce qui signifie que je peux manquer presque 4 courses alors qu’il n’en reste plus que six. Je ne veux donc pas me précipiter et revenir trop tôt. Lommel suit dès le week-end suivant et me laisse donc une semaine de plus pour rouler.”

leon_herlings_jeffrey

Le double champion du monde MX2 ne semble pas particulièrement affecté par cette nouvelle blessure qu’il ne considère pas comme un obstacle majeur dans sa course pour un troisième titre. “L’an passé”, reconnaît-il, “j’ai fait de stupides erreurs en voulant rouler trop fort et cela n’arrivera plus ! J’ai déjà eu la même blessure, je sais donc à quoi m’attendre. En principe, une clavicule se répare rapidement et je ne suis donc pas inquiet. Il ne s’agit pas d’un fémur fracturé qui signifie la fin de ta saison…”

Vainqueur de 23 des 24 manches disputées jusqu’à présent cette saison sur le championnat MX2, Herlings espère pouvoir clôturer le chapître “MX2” de sa carrière par un ultime succès en coiffant une 3ème couronne mondiale et en poursuivant sur sa lancée sur les GP européens qui arrivent après Loket, en Belgique, en Suisse et en Hollande. Avant de rejoindre la catégorie MXGP dans laquelle il est très attendu…

Texte: A. Wheeler

 

Vos commentaires

Plus de motocross