Motocross MXGP - Arco di Trento

GP de Trentino – Les réactions des pilotes

GP de Trentino – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cinquième épreuve du championnat du monde hier à Trentino et première épreuve en Europe. En MXGP, à Trentino, Antonio Cairoli n’a pas raté son rendez-vous avec ses supporters. ll a en effet remporté la première manche mais surtout, il a livré une performance éblouissante dans la seconde course en remontant de la quinzième à la deuxième place au terme d’une chevauchée fantastique effectuée sous les encouragements frénétiques de ses supporters. Cette deuxième place remportée de haute lutte lui a permis de remporter in extremis le GP. Le leader du classement provisoire, Tim Gajser, était resté serein et remportait la deuxième manche tout en ne concédant que deux points au championnat à Cairoli. Le pilote suisse Arnaud Tonus confirme tout son potentiel en terminant sur la troisième marche du podium devant le Russe Bobryshev et le Français Paulin. Desalle, Van Horebeek et Strijbos terminent respectivement sixième, septième et quinzième, Desalle conservant la troisième place au classement provisoire mais avec déjà cinquante points de retard sur le leader Gajser. Enfin, on notera un résultat honorable de Herlings qui termine huitième tandis qu’on signalera une nouvelle contre-performance de l’ancien champion du monde, Romain Febvre, qui termine treizième.

En MX2, on trouve trois KTM aux premières places avec l’Espagnol Jorge Prado Garcia qui termine devant son coéquipier Pauls Jonass et notre compatriote Julien Lieber. Deux des favoris, Jeremy Seewer et Benoît Paturel, n’ont pas été très heureux avec respectivement une sixième et une dix-neuvième (!) place. Brent Van Doninck se classe huitième.

Prochain rendez-vous dans une semaine à Valkenswaard.

MXGP
Antonio Cairoli (1er): « Dans la deuxième manche, je n’ai pas arrêté de pousser en essayant de trouver un endroit pour dépasser et cela a marché! Je suis vraiment super heureux! C’est vrai que j’ai connu de mauvais moments mais si tu veux gagner, il faut prendre des risques. C’était une course très spéciale et assurément un de mes meilleurs GP! »

Antonio Cairoli a ravi ses nombreux supporters à Arco

Tim Gajser (2ème): « J’ai eu deux courses différentes aujourd’hui. Dans la première manche, je ne suis pas très bien parti et en plus, je ne me sentais pas à l’aise sur la moto. J’étais un peu contracté et j’ai eu mal aux bras de sorte que je suis content de terminer troisième. En fait, au début de la manche, j’ai commis une erreur lorsque j’ai dépassé Cairoli et je n’ai pas pu retrouver le bon rythme par la suite. Dans la seconde manche, j’ai réalisé le holeshot et j’ai tout de suite creusé un petit trou en pilotant comme je sais le faire. Je regardais en premanence derrière moi car Bobryshev et Cairoli étaient vraiment rapides. Le public était fantastique et je suis très content de mon résultat ce week-end. »

Tim Gajser ne concède que deux points à Cairoli au terme du GP de Trentino

Arnaud Tonus (3ème): « J’ai l’impression d’avoir effectué un grand pas dans la bonne direction. Je me sentais à l’aise sur ce circuit et la moto fonctionnait vraiment bien. Dans la seconde manche, mon départ n’a pas été aussi bon mais je suis remonté à la sixième place jusqu’à ce qu’Antonio Cairoli me dépasse puis j’ai gardé ma position jusqu’à la fin de la course. Je suis très satisfait, également pour le team qui a superbement travaillé tout le week-end. »

Arnaud Tonus: le pilote qui monte, qui monte…

Evgeny Bobryshev (4ème): « Si je tiens compte de ma chute d’hier et de ma blessure, je dois être content de mon week-end. Mon pied me faisait vraiment mal ce matin et je suis allé voir le médecin qui m’a donné des antidouleurs. J’ai eu un peu de mal dans la première manche car je n’arrivais pas à trouver le rythme après mon bon départ. Je n’étais évidemment pas content de ma septième place. Nous avons effectué quelques changements sur la moto entre les deux manches et cela m’a remis en confiance. Je suis encore bien parti dans la deuxième manche et j’ai été régulier en course. Antonio m’a dépassé seulement dans le dernier tour mais cela m’a empêché de monter sur le podium. Dans l’ensemble, je suis content de ma performance. Le team a vraiment bien travaillé et je suis impatient d’être à Valkenswaard. »

Evgeny Bobryshev: le pilote russe est d’une régularité exemplaire

Gautier Paulin (5ème): « On s’est senti bien durant tout le week-end. De la manche qualificative jusqu’aux courses finales, j’ai montré que j’avais la vitesse pour me battre pour un podium. On a effectué un travail énorme durant les derniers mois et je sens que nous méritons de figurer dans le top trois. Je suis également très heureux d’avoir réussi mes départs. L’idée, c’est de continuer à travailler dur comme nous le faisons et je suis confiant que les résultats vont finir par suivre. »

Gautier Paulin: il visera bientôt un podium!

Clément Desalle (6ème): »J’ai réalisé de bons départs dans les deux manches. Dans la première manche, je suis resté à la cinquième place toute la course tandis que dans la deuxième manche, je suis resté pratiquement toute la course quatrième avant de me faire dépasser par Cairoli trois tours avant la fin. Ce résultat me permet de conserver ma troisième place au classement provisoire.»

Clément Desalle : un petit goût de trop peu…

Jeremy Van Horebeek (7ème): «Oui, c’est vrai que c’était un bon week-end! J’ai été vraiment malade au retour du Mexique et je n’ai rien fait pendant deux semaines. J’ai participé au championnat de Belgique et je l’ai emporté mais après l’épreuve, j’ai vomi, à tel point que je me suis demandé si j’aurais assez de forces pour courir ce week-end. Finalement, cela n’a pas si mal marché même si j’ai raté mes départs. Ma vitesse était bonne. Je m’entends vraiment bien avec le team; la moto marchait du tonnerre. J’ai connu un bon week-end même si ce n’était pas tout à fait ce qu’on aurait pu espérer. »

Jeremy Van Horebeek: très satisfait de son week-end italien…

Max Nagl (9ème): « On connaît très bien ce circuit de sorte qu’on s’est senti à l’aise dès le début. Comme je m’étais qualifié à la cinquième place, j’ai pu choisir une bonne place sur la grille. Durant les deux manches, j’ai eu l’impression que je faisais de mon mieux mais pour une raison qui m’échappe, je n’ai pas pu me battre pour les premières places. Avec le circuit qui ne comportait qu’une trajectoire, ce n’était pas facile de dépasser. ll y a eu des manoeuvres dangereuses de la part de certains pilotes dans les deux manches de sorte qu’il a fallu être concentré pour rester sur ses deux roues. Dans ces circonstances, une neuvième place, ce n’est pas si mal mais il faut que j’améliore encore ma vitesse. Nous avons deux journées de tests prévues pour cette semaine juste avant de partir pour Valkenswaard. On va continuer à travailler dur avec comme objectif de pouvoir nous battre pour les premières places. »

Max Nagl : en manque de vitesse…

Arminas Jasikonis (10ème): «C’était une belle journée. Je m’améliore de GP en GP, je crois, et faire une douzième puis une onzième place, ce n’est pas si mal surtout si on tient compte du nombre de pilotes expérimentés qui se trouvent devant moi. En outre, le circuit était vraiment étroit et il n’y avait donc pas beaucoup de place pour dépasser. Malgré cela, je suis parvenu à remonter dans le peloton. ll n’y a pas beaucoup de pilotes qui peuvent faire ça et je suis donc satisfait sur ce plan-là. ll faut que je travaille encore mes départs. Je tiens à remercier le team qui travaille très dur pour que je puisse me sentir mieux sur la nouvelle RM-Z450WS. Le prochain GP aura lieu sur le sable et nous allons essayer d’encore progresser. »

Arminas Jasikonis: en nets progrès…

Romain Febvre (13ème): «Je ne sais pas quoi dire. Je ne sais pas pourquoi la vitesse n’est pas là. Je vais continuer à travailler. »

Romain Febvre : où est le problème?

Kevin Strijbos (15ème): «Je ne suis pas bien parti dans la première manche. En effet, j’étais aux alentours de la vingtième place après le premier virage. Dans les virages qui ont suivi, j’ai effectué de nombreux dépassements, ce qui était avant un point négatif chez moi, de sorte que je peux considérer cela comme un point positif pour aujourd’hui .Je termine neuvième, ce qui est le mieux que je pouvais faire sur ce circuit où les dépassements sont tellement difficiles. Je me sentais bien, mes chronos étaient bons et je pense qu’une cinquième ou une sixième place étaient de l’ordre du possible. Dans la deuxième manche, j’ai fait un wheelie au départ et je me suis à nouveau retrouvé dans les derniers. Heureusement, j’ai pu effectuer beaucoup de dépassements dans les virages qui ont suivi et je me suis retrouvé dixième. Ma vitesse était bonne mais je ne suis pas arrivé à combler le trou par rapport au pilote qui était devant moi. Ensuite, alors qu’il restait un tour à parcourir, j’ai connu un problème mécanique qui m‘a évidemment fait retomber au classement. »

Kevin Strijbos: des points positifs malgré tout…

MX2

Jorge Prado Garcia (1er): “Je suis évidemment très heureux d’avoir remporté mon premier GP et ce qui est bien, c’est de l’avoir fait sur le dur car je suis normalement meilleur sur le sable. je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. C’est une grande émotion car ce n’est pas facile de remporter un GP! »

Jorge Prado Garcia: vainqueur surprise en MX2

Pauls Jonass (2ème): »On avait effectué quelques changements sur la moto ce matin… Je suis content de ma deuxième place car hier, je pensais que je pouvais peut-être figurer dans le top dix et comme je termine deuxième, c’est formidable! »

Pauls Jonass: satisfait d’une seconde place qu’il n’espérait pas…

Julien Lieber (3ème): « Dans la deuxième manche, je me suis battu pour la troisième place avant d’être dépassé sur la fin par deux pilotes Husqvarna, Olsen et Covington et je n’ai pas pu répliquer. Je termine troisième du général et cela me permet de conserver ma troisième place au classement provisoire, à seulement sept points du leader Pauls Jonass. »

Julien Lieber : le pilote belge figure une fois de plus sur le podium!

Thomas Kjer-Olsen (4ème): « Je suis vraiment satisfait de la manière dont les choses se passent pour le moment. Après avoir remporté la manche qualificative, j’ai évidemment pu obtenir une belle place sur la grille et j’ai effectué des bons départs dans les deux manches. Malgré une chute dès le début de la première manche, je suis remonté de la huitième place à la cinquième place. Dans la deuxième manche, je me suis battu pour une place dans les premiers durant pratiquement toute la course mais une chute à la fin de la manche m’a renvoyé à la sixième place. Dans l’ensemble, on progresse à chaque GP. Mon pilotage est bon en ce moment et je suis impatient d’être au prochain GP à Valkenswaard.

Thomas Kjer-Olsen : le pilote danois est sur son petit nuage…

Thomas Covington (5ème): « C’était un bon GP en ce qui nous concerne. On a eu des hauts et des bas mais nous avons montré que la vitesse était bien là. J’ai effectué un mauvais départ dans la première manche et cela n’a pas été rien de remonter le peloton. J’ai effectué quelques beaux dépassements mais alors que je me battais pour rentrer dans les six premiers, je suis passé au-dessus de mon guidon et j’ai dû me contenter d’une onzième place. Dans la deuxième manche, mon départ a été nettement meilleur. J’ai été quatrième durant la majeure partie de la manche mais je me sentais bien et j’ai vraiment poussé fort pour finalement obtenir la troisième place. Dans l’ensemble, je suis satisfait de mon pilotage en talie. Le but est de réduire le nombre d’erreurs afin de nous battre plus régulièrement pour une place sur le podium lors de chaque GP à venir. »

Thomas Covington: un résultat à nouveau convaincant de la part du pilote américain…

Jeremy Seewer (6ème): «J’essaie d’être positif mais c’est difficile de l’être aujourd’hui. J’ai eu tellement de problèmes avec mes départs que c’en est vraiment frustrant car c’est la chose la plus importante, surtout sur un circuit comme celui-ci. Hier, j’étais confiant à 200% car tout s’était bien passé lors des essais et de la manche qualificative. J’étais super à l’aise sur la moto et j’étais certain que si cela allait bien dès le départ, je pouvais battre n’importe qui car c’est le genre de circuit sur lequel je suis bon. C’est vraiment râlant de ne pas pouvoir montrer ce qu’on peut faire et de devoir rester coincé derrière parce qu’on a raté son départ. Je suis bien remonté à le neuvième place mais j’aurais dû faire beaucoup mieux. Dans la deuxième manche, mon départ a été meilleur mais à partir de la cinquième place, c’est difficile de remonter à la première car devant, tout le monde roule plus ou moins au même rythme. Prado était un peu plus rapide car le circuit était dégagé devant lui mais encore une fois, c’est rageant de se battre toute une manche pour terminer seulement quatrième.»

Jeremy Seewer: le pilote suisse était légitimement déçu de son week-end

Brent Van Doninck (8ème): «Je suis vraiment déçu aujourd’hui. J’ai effectué un mauvais départ dans la première manche et comme c’était difficile de dépasser sur ce circuit, je suis resté durant toute la course derrière un pilote qui n’avait pas mon niveau mais que je n’ai pas pu dépasser de sorte que finalement, j’ai dû me contenter de la douzième place. Dans la seconde manche, je suis mieux parti mais vu le peu de trajectoires possibles, je n’ai pas pu remonter comme je l’espérais. Je me suis battu avec Samuele Bernardini mais je n’ai pas pu faire mieux que neuvième. Je suis impatient d’être à Valkenswaard. Pour moi, c’est comme un GP à domicile et j’aurai toute ma famille et mes amis qui viendront m’encourager. »

Brent Van Doninck : bien vite le sable de Valkenswaard!

Conrad Mewse (10ème): « Cela a été un bon week-end pour nous. Nous avons eu deux manches où j’ai pu me battre avec des top pilotes du MX2 et c’était un net progrès par rapport aux précédents GP de cette saison. En prenant un peu de congé pendant les deux semaines écoulées, j’ai pu reprendre un peu confiance de sorte que mentalement, je me sens nettement plus fort. ll y a encore des choses que nous devons améliorer mais nous allons continuer à travailler dur comme nous l’avons fait jusque maintenant. Avoir une dixième place au classement général sur un circuit monotrajectoire, c’est très positif et je suis impatient d’être sur les prochaines épreuves. »

Conrad Mewse : il a pu jouer dans la cour des grands !

Benoît Paturel (19ème) : « Ce n’est pas un bon week-end pour nous. J’ai eu un problème mécanique dans la première manche et dans la seconde manche, j’ai effectué un mauvais départ. C’est une chose sur laquelle je dois travailler sinon je ne pourrai pas obtenir les résultats que je veux. »

Benoît Paturel : terrible revers pour le pilote français

Vos commentaires

Plus de motocross