Motocross MXGP

Maxime Desprey : “Une très belle opportunité !”

Maxime Desprey : “Une très belle opportunité !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Maxime Desprey dispute ce week-end à Arco son premier GP de la saison. Dans la catégorie MXGP, où il s’aligne avec la Kawasaki 450 officielle du team KRT de Jordi Tixier, en convalescence. Une opportunité en or pour le Français qui a d’ailleurs déjà fait preuve d’un beau potentiel dans la catégorie reine du motocross mondial en prenant la 15ème place cet après-midi de la manche qualificative.

 

Tu étais engagé vis-à-vis de Bud Racing et du team Gebben avant d’entrer en contact avec KRT pour remplacer Jordi Tixier. Comment les échanges se sont-ils déroulés ?

Maxime Desprey : “Quand nous avons appris que Jordi Tixier devait se faire opérer, mon agent est entré en contact avec Kawasaki KRT. Ensuite, tout s’est fait très rapidement et les choses ont été clairement mises au point. C’était important car j’étais déjà engagé sur le championnat du monde avec le team Gebben et je ne voulais certainement pas que cela les pénalise. Nous avons donc obtenu l’accord de Bud Racing puis de Gebben. Evidemment, cela les contrariait un peu car nous avions beaucoup travaillé pour être prêts pour la saison. Mais ils ont très vite compris que c’était une belle opportunité pour moi et pour Kawasaki à la fois. Tout s’est donc finalement très vite mis en place entre toutes les parties.”

Une machine “factory” cela change beaucoup de choses à ce niveau de compétition ?

Maxime Desprey : “J’ai roulé deux fois avec la moto cette semaine. On a dégrossi pas mal au niveau suspensions. Je ne suis pas déçu, ce n’est que du bonus. Il n’y a pas une grande différence avec ma moto habituelle mais une moto factory apporte plein de petits plus qui sont vraiment agréables et qui me permettent d’apprendre. Par exemple, les suspensions sont des modèles à air, ce avec quoi je n’avais jamais roulé auparavant. Sur ma moto, je roule avec un moteur quasiment d’origine, le comportement est donc forcément différent de celui de la machine officielle. Je découvre beaucoup de nouvelles choses, c’est vraiment une belle opportunité !”

Pour combien de temps es-tu chez Kawasaki KRT ?

Maxime Desprey : “Ce qui est certain, c’est que je vais rouler au minimum deux courses avec Kawasaki KRT. Ici à Arco ce week-end, puis à Valkenswaard le week-end prochain. Pour la suite, on verra en fonction de la date du retour de Jordi.”

Tu disputes ton premier GP de la saison ce week-end. Jusqu’ici comment s’est passé le début de saison et en particulier le 24MX Tour en France ?

Maxime Desprey : “Sur le championnat Elite, j’ai bien roulé sur la première épreuve à Saint-Jean en remportant notamment la première manche puis ensuite, cela a été plus compliqué. Je n’ai pas connu de bons départs sur les deux autres courses et j’ai souvent gaspillé beaucoup d’énergie en première manche, ce qui a rendu les choses compliquées. Ce n’était pas catastrophique mais c’est clair que je n’ai pas roulé à mon meilleur niveau. J’ai hâte de rouler ce week-end à Arco sur une piste que j’apprécie vraiment ! Le site est magnifique et c’est une piste qui m’a toujours réussi. “

Tu as fait tes débuts en 450 l’an passé à la fin d’une année assez compliquée pour toi…

Maxime Desprey : “Oui, l’an passé, après m’être blessé aux Etats-Unis, je suis revenu sur le championnat de France Elite puis sur le championnat SX au guidon d’une 450 mais c’est encore assez neuf pour moi. L’an passé, avec la blessure, j’avais pas mal d’appréhension et c’était assez compliqué mais j’ai beaucoup travaillé cet hiver et je commence à prendre du plaisir sur la 450 à présent. J’espère que je me régalerai ce week-end pour mon premier GP sur une 450!”

Tu as un excellent niveau en Supercross. Beaucoup de pilotes de ta génération ont davantage le regard braqué sur le SX que sur le championnat MXGP. Et toi ?

Maxime Desprey : “Oui, le Supercross, évidemment, ce sont de beaux événements. Mais j’ai commencé en motocross, le Supercross est venu après comme un bonus, pour me faire plaisir. J’aimerais donc vraiment bien dans un premier temps me concentrer sur le motocross. Le MXGP, c’est clairement ce que je veux faire pour le moment.”

 

Propros recueillis par Tom Jacobs | Photo : Loïc Lassence

Vos commentaires

Plus de motocross