Motocross MXGP - Les réactions des pilotes

GP d’Allemagne – Les réactions des pilotes

GP d’Allemagne – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’était le 8ème GP de la saison hier en Allemagne, à Teutschenthal où on a assisté à une victoire d’Antonio Cairoli devant son coéquipier Jeremy Herlings, les deux pilotes terminant à égalité de points, la première place revenant à Cairoli grâce à son meilleur classement dans la deuxième manche. Gautier Paulin termine troisième devant notre compatriote Clément Desalle qui échoue encore une fois au pied du podium. Tim Gajser était de retour mais très diminué suite à sa chute voici quinze jours en Lettonie, il n’a pu faire mieux que onzième. Tout bénéfice pour Cairoli qui le précède de 44 points au classement provisoire. Journée très moyenne pour Jeremy Van Horebeek qui n’a pu faire mieux que dixième.

En MX2, le Suisse Jeremy Seewer termine premier et reprend ainsi cinq points à Pauls Jonass qui figure sur la troisième marche du podium derrière l’Australien Hunter Laurence. Julien Lieber échoue comme Desalle au pied du podium tandis que Brent Van Doninck a connu une mauvaise journée avec une 17ème place.

Rendez-vous dans une semaine pour le GP de France à Ernée.

MXGP

Antonio Cairoli (1er): »J’ai vraiment réussi deux bons départs aujourd’hui. Je suis évidemment content de ma victoire et des bons points que j’ai pris aujourd’hui. C’est un circuit spécial pour moi; je trouve que le circuit de Teutschenthal est un des meilleurs circuits en dur. Il ressemble fort au circuit sur lequel je m’entraîne habituellement. Je suis impatient d’être en France car il y a toujours un nombreux public et le circuit est également très agréable. »

Antonio Cairoli est désormais un solide leader au classement provisoire

Jeffrey Herlings (2ème): »Dans la première manche, je me suis très rapidement retrouvé deuxième tandis que dans la deuxième manche, j’étais aux environs de la dixième place dans le premier virage et j’ai dû pousser pour remonter à la deuxième place. Ce faisant, j’ai brûlé pas mal d’énergie. Ce n’est pas pour rien que Cairoli a été huit fois champion du monde; c’est un super pilote et je ne suis pas arrivé à combler le trou. »

Jeffrey Herlings: le ‘Flying Dutchman’ a bien pris son envol!

Gautier Paulin (3ème): « Monter à nouveau sur le podium constitue une belle récompense pour le gros travail effectué par tous les membres du team. Comme je n’ai pas réussi un bon départ dans la première manche, j’ai dû pousser très fort tout en prenant des risques dans les premiers tours. J’ai effectué quelques bons dépassements et je me suis retrouvé troisième mais Cairoli et Herlings avaient déjà creusé un petit trou de sorte que c’était impossible de me battre avec eux. Dans la seconde manche, mon départ a été nettement meilleur. En adoptant un bon rythme dans la seconde partie de la manche, je suis parvenu à me rapprocher de Herlings et nous avons eu une belle bagarre pour le gain de la deuxième place. J’ai perdu un peu de temps avec les attardés et je termine à nouveau troisième. Je suis très content de ma vitesse et je tiens encore à remercier tout le team pour son travail et son dévouement. »

Gautier Paulin: le pilote français tient la forme en ce moment et il est même en embuscade au classement provisoire

Clément Desalle (4ème): « J’ai débuté mon week-end progressivement car le circuit était vraiment bizarre samedi après la pluie de la veille et je dois dire que les organisateurs ont fait du bon boulot compte tenu des conditions climatiques. J’ai à nouveau réussi de bons départs ce week-end, ce qui est très positif. Dans la première manche, j’étais troisième mais je me suis fait dépasser par Paulin et Herlings suite à une petite erreur de ma part. Je suis revenu sur Paulin et je me sentais plus rapide que lui mais je ne suis pas arrivé à le dépasser, ce qui était assez frustrant car une troisième place était possible. Dans la seconde manche, j’étais troisième derrière Cairoli et Paulin et j’avais un bon rythme en même temps qu’une bonne vitesse et un bon feeling mais Herlings était vraiment très rapide et il m’a dépassé. Je suis ensuite revenu sur Paulin mais j’ai commis à nouveau une petite faute et j’ai perdu mon rythme; j’ai dû me contenter de la quatrième place. Le niveau en MXGP est si proche que nous devons travailler sur des petits détails pour faire la différence et après la course, nous discutons avec le team afin de voir où nous pouvons effectuer de légers changements dans les réglages afin de pouvoir à nouveau remonter sur le podium. »

Clément Desalle: les podiums se refusent à lui…

Romain Febvre (5ème): »J’ai été un peu coincé dans la première manche. J’étais plus rapide que ce que mon classement pourrait laisser croire mais je n’arrivais à effectuer le dépassement nécessaire, ce qui m’a frustré. Dans la seconde manche, je ne pilotais pas mal lorsque je me suis pris le pied dans une ornière et je me suis fait mal aux ligaments de la cheville. J’avais tellement mal que j’ai pensé avoir le pied cassé mais j’ai continué à rouler. Pour le reste, je me sens nettement mieux sur la moto et je suis très heureux de la manière dont les choses évoluent; j’espère que mon pied sera OK pour le week-end prochain. »

Romain Febvre : et s’il nous réservait une (bonne) surprise chez lui, à Ernée?

Max Anstie (7ème): « C’était un bon GP pour nous. Nous avons travaillé dur pour trouver les bons réglages lors des qualifications et ma moto allait vraiment bien lors des dernières manches. Dans la première manche, je suis arrivé à bien me positionner dès le départ et je suis vite arrivé à mon rythme malgré le circuit en piteux état et je termine huitième . Dans la seconde manche, j’ai à nouveau réussi un bon départ et je me retrouve cinquième. J’ai eu une belle bagarre avec Romain Febvre qui a pris le meilleur sur moi de sorte que je termine sixième. C’est ma première saison en MXGP et j’apprends énormément; j’ai l’impression de progresser chaque week-end. »

Max Anstie: le Britannique gère sérieusement sa première saison en MXGP

Max Nagl (8ème): « Cétait agréable de rouler avec les premiers devant mes supporters. Avec la pluie qui est tombée juste avant le GP, le circuit était très boueux samedi. Le circuit était en meilleur état dimanche mais il était truffé d’ornières et de grosses bosses. Dans la première manche, je ne suis pas très bien parti et il a fallu que je me batte pour terminer dixième. Dans la deuxième manche, je suis nettement mieux parti et je me suis retrouvé deuxième derrière Cairoli. Je voulais vraiment réussir un bon résultat et j’ai poussé trop fort, commettant ainsi trop d’erreurs dès les premiers tours. Terminer huitième d’un GP n’est pas un mauvais résultat dans l’absolu mais ce n’est pas la place dont je rêvais. Mon but désormais est de faire du travail sur moi-même afin de gérer la pression de façon plus productive. Le championnat est encore long et je vais faire de mon mieux afin d’obtenir de meilleurs résultats. »

Max Nagl : le pilote allemand espérait mieux chez lui, à Teutschenthal

Arminas Jasikonis (9ème): « La première manche ne s’est pas trop mal déroulée après un départ très moyen car je me sentais bien sur le circuit, ce qui m’a permis de remonter à la neuvième place. Malheureusement, j’ai connu un problème technique avec la moto sur la fin, ce qui m’a fait perdre deux places. Dans la seconde manche, je suis mieux parti et je me sentais capable de me battre avec les top pilotes. Malheureusement, je n’étais pas assez en confiance sur ce circuit et je n’arrivais pas à pousser comme je l’aurais dû. Je termine neuvième mais je suis persuadé que j’aurais pu être mieux classé. Je vais continuer à travailler pour que cela n’arrive plus. Je veux me battre avec les pilotes qui sont devant comme je l’ai fait à Kegums. J’espère que ce sera le cas dès le week-end prochain en France. »

Arminas Jasikonis : comme un goût de trop peu…

Jeremy Van Horebeek (10ème): « Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. Durant tout le week-end, j’ai été à l’intérieur du top cinq mais lorsque j’ai essayé d’élever le rythme, je me suis retouvé par terre après une terrible chute sans que je comprenne pourquoi. Je suis habituellement calme et régulier avec comme objectif de me battre pour les premières places de sorte qu’une telle chute, c’est vraiment frustrant. »

Jeremy Van Horebeek : une grosse chute qui aurait pu mettre fin à sa saison…

Tim Gajser (11ème): « Cela a été un week-end pénible. Lorsque j’y repense, cela a été probablement un des pires week-ends que j’aie jamais connus. Je n’avais jamais roulé en souffrant autant. J’ai essayé de prendre de bons départs, ce qui n’était pas évident avec ma place sur la grille. J’ai ensuite essayé de dépasser le plus de pilotes possible afin de prendre un maximum de points. Finalement, je suis content d’avoir pris une douzième puis une dizième place avec une telle douleur. Je veux me battre pour les premières places. Je vais maintenant rentrer chez moi afin de voir mon médecin et j’espère être en meilleur état pour me rendre en France. »

Tim Gajser : une onzième place obtenue dans la souffrance…

MX2

Jeremy Seewer (1er): « Je me suis vraiment senti bien toute la journée. J’ai réussi de bons départs qui m’ont permis de me battre pour la victoire et c’est ce que j’ai fait dans la première manche. J’avais une bonne vitesse et je n’ai pas commis d’erreurs, ce qui m’a permis de revenir sur Pauls puis de le dépasser. Dans la seconde manche, j’ai été rapidement en bagarre avec Jorge Prado Garcia qui m’a rendu la vie difficile au point que j’ai perdu qualques places après une erreur de ma part. J’ai malgré tout riposté et je suis remonté à la quatrième place, ce qui était suffisant pour remporter le GP. Avec Hunter deuxième, c’est encore plus formidable pour le team et c’est excellent pour le moral de tout le monde.»

Jeremy Seewer : magnifique victoire pour le pilote suisse !

Lawrence Hunter (2ème): «C’est un sentiment génial pour Suzuki d’avoir deux pilotes aux deux premières places. Dans la première manche, je termine quatrième et dans la deuxième manche, troisième. Il s’agit de mes meilleurs résultats de manche jusqu’à présent et évidemment, il s’agit de mon premier podium. Je suis tellement content que je suis déjà impatient d’être en France. Nous sommes finalement arrivés à mettre toutes les pièces du puzzle ensemble et c’est une belle récompense pour les membres du team qui ont travaillé si dur. Lorsque j’ai passé la ligne, je n’avais aucune idée de ce qu’était mon classement et en fait, j’étais même un peu déçu car il me semblait que j’aurais pu faire mieux! Cependant, lorsque Jeremy a passé la ligne et que Harry Everts est venu vers nous pour nous annoncer ce qu’il en était, cela a été vraiment un moment spécial. »

Lawrence Hunter: une deuxième place qui a dû combler le clan Everts!

Pauls Jonass (3ème): « J’ai vraiment été surpris d’être encore une fois sur le podium après la seconde manche car rien navait été comme je le voulais. C’est super pour les points récoltés dans l’optique du championnat. Nous allons apporter des améliorations à nos réglages cette semaine. »

Pauls Jonass (41 – ici en bagarre avec Seewer): surpris d’avoir réalisé un podium !

Thomas Covington (4ème): « Je suis vraiment content de ma victoire dans la deuxième manche. J’ai montré que j’avais la vitesse et si j’avais eu un meilleur résultat dans la première manche, j’aurais encore pu avoir un meilleur résultat au classement général. Le GP avait pourtant bien débuté. J’étais bien parti dans la manche qualificative et j’étais en tête jusqu’à ce qu’une petite chute me renvoie à la cinquième place. Avantagé par ma bonne place sur la grille, j’ai réussi un bon départ dans la première manche mais je suis tombé dans le premier virage. Je suis remonté rapidement sur la moto et je parviens malgré tout à terminer quatorzième. Les choses ont été nettement mieux dans la seconde manche. Je suis à nouveau bien parti et après avoir passé un peu de temps derrière Jonass, je l’ai dépassé pour prendre la tête de la course. Le circuit était dangereux et c’était facile d’aller à la faute. Heureusement, je suis resté sur mes roues et je suis parvenu à l’emporter. Je suis désormais sixième au classement provisoire et mon objectif est désormais de me battre pour la victoire dans chaque manche. »

Thomas Covington: un pilote sur lequel il va falloir compter…

Thomas Kjer-Olsen (5ème): «Une fois de plus, j’ai montré que la vitesse était bien là et je suis vraiment content de ma situation actuelle. Si j’arrive à être plus régulier et si j’arrive à éviter les erreurs, je sais que tout est possible pour le reste du championnat. Je suis bien parti dans la première manche et ma vitesse était bonne. A la mi-course, j’ai effectué quelques dépassements pour me retrouver troisième, place à laquelle je termine. Je suis encore bien parti dans la deuxième manche. J’étais à la quatrième place lorsque j’ai perdu l’avant dans une ornière profonde et je suis tombé. Je suis vite remonté sur la moto mais je suis tombé à nouveau, ce qui m’a renvoyé à la douzième place sur la ligne d’arrivée. Dans l’ensemble, je suis satisfait de mon rythme en course. Le but est maintenant d’éviter les erreurs. Je suis impatient d’être enFrance. »

Thomas Kjer-Olsen: également un pilote sur lequel Husqvarna peut fonder pas mal d’espoirs…

Michele Cervellin (7ème): « C’est clair que c’était nettement mieux aujourd’hui qu’à Kegums. Nous nous sommes améliorés et j’ai réussi un bon départ de sorte que mon résultat est maintenant meilleur. Dans la première manche, je suis parti deuxième et j’ai poussé fort pendant deux ou trois tours avant de commencer à avoir mal aux bras, ce qui m’a fait perdre quelques places; je termine finalement sixième, ce qui n’est pas trop mal. Je suis plus déçu de ma seconde manche car j’ai calé mon moteur alors que j’étais sixième et j’ai perdu une place dans le dernier virage. J’ai récolté de bons points pour le championnat et j’espère encore réussir un bon résultat en France. »

Michele Cervellin: le pilote italien a réalisé un GP très  honnête…

Darian Sanayei (9ème): « Cétait un bon week-end pour moi. Je n’ai pas réussi une très bon résultat dans la manche qualificative à cause d’une chute qui m’a renvoyé à la dix-neuvième place. Je suis malgré tout bien parti dans la première manche mais j’étais à l’extérieur du premier virage que je n’ai franchi qu’à la vingt-cinquième place. Je suis malgré tout parvenu à bien remonter pour terminer finalement neuvième. Dans la seconde manche, j’ai mieux franchi le premier virage en suivant les types qui étaient à l’intérieur. Je termine encore neuvième pour une neuvième place au classement général. Nous progressons chaque semaine. »

Darian-Sanayei: une histoire de virages à bien prendre de l’intérieur…

Benoît Paturel (10ème): « Le résultat n’est pas là mais j’ai fait de mon mieux. J’ai remporté la manche qualificative hier, ce dont je suis très content. Dans la deuxième manche, je termine deuxième. Malheureusement, j’ai dû abandonner dans la première manche suite à un problème technique. La semaine prochaine, nous serons en France pour mon GP et je suis déjà tout excité à cette idée. J’espère que je pourrai réussir un podium! »

Benoît Paturel: pas de bol pour le pilote français !

Brent Van Doninck (17ème): « La seule chose positive à retenir de mon week-end, c’est ma vitesse dans la seconde manche. C’était un peu mieux que dans la première manche. Cela n’allait pas ce week-end. je suis tombé hier et aujourd’hui. Je ne me suis pas senti bien durant tout le week-end. J’espère que cela ira mieux en France. »

Brent Van Doninck: bref, pas grand-chose à retenir de ce week-end allemand !

Vos commentaires

Plus de motocross