Motocross

Mathis Adam : “Je déteste perdre !”

Mathis Adam : “Je déteste perdre !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Mathis Adam est un jeune pilote prometteur. Il roule en 65cc et va tenter sa chance cette année sur le championnat d’Europe de la cylindrée. A 11 ans, il roule sur les traces de son grand-frère Lucas, notamment victorieux l’an passé de la Coupe de l’Avenir 85cc avec l’équipe belge. Faisons plus ample connaissance avec le plus jeune des deux frères…

 

Quel âges as-tu ? Depuis combien de temps pratiques-tu le motocross ?

Mathis Adam :”J’ai 11 ans et je pratique le motocross depuis l’âge de 5 ans. Depuis tout petit, je voyais mon grand-frère rouler, j’ai donc décider de m’y essayer avec l’accord de mes parents. Puis j’ai commencé les courses. Je me souviens encore de ma première moto, une 50 SX que mon père avait achetée à l’époque pour mon frère.”

De quelle façon t’entraines-tu ? A ton âge, privilégie-t-on d’abord l’amusement avant la compétition ou as-tu déjà des objectifs bien précis ?

Mathis Adam : “En général, je roule une fois par semaine, le mercredi. Durant la semaine, je m’entraine beaucoup à vélo après l’école afin d’être prêt pour les weekends de course. Pour moi, désormais, compétition est mon objectif. Je prends du plaisir sur la moto mais j’aime voir plus loin. Je déteste perdre… comme mon frère, d’ailleurs. Cela doit être de famille… J’aimerais forcément un jour arriver en GP. Je sais que la route est longue mais avec du travail tout est possible !”

Le championnat d’Europe 65cc, c’est un nouveau challenge pour toi !

Mathis Adam :« C’est en effet tout nouveau pour moi, le niveau est très relevé. Les courses se déroulent en deux jours et les manches dures 20 minutes chacune, c’est donc un gros changement. Je ne me mets néanmoins pas la pression, mon but est d’acquérir un maximum d’expérience, de prendre du plaisir et normalement les résultats suivront.”

Tu participes au championnat AMPL dans quel but ? Pourquoi celui-là et pas un autre ?

Mathis Adam : “Quand il n’y a pas d’autre course, je vais rouler à l’AMPL parce que ce n’est pas très loin de chez moi. De plus,  mon père est souvent parti avec mon frère qui roule lui sur le championnat ADAC. J’y vais pour m’entrainer et prendre du plaisir car je n’ai clairement rien à jouer là-bas.”

Qu’as-tu prévu après cette saison ?

Mathis Adam : “Une fois les courses de l’Europe terminées, je passerai en 85cc et je continuerai a m’entraîner sur les courses AMPL. Si mon évolution est bonne durant l’hiver, j’irai sans doute m’essayer sur 2 ou 3 courses du championnat d’Europe 85cc l’an prochain. »

 

Mathis Adam en quelques mots…

Ton idole ?

“Éli Tomac sans aucun doute pour son style agressif… Et puis il roule sur Kawasaki, comme moi ! J’adore également Ryan Villopotto mais il a arrêté sa carrière, malheureusement.”

Le circuit de tes rêves ?

“Pala Raceway, en Californie. Je rêverais d’y aller, ce terrain est magique à mes yeux !”

Monster Energy ou Redbull ?

“Monster Energy !”

Motocross ou Supercross ?

“Je n’ai jamais fait de SX mais j’aimerais essayer. Je suis très à l’aise dans les sauts et j’adore ça… Donc, je dirais Supercross.”

MXGP ou AMA Motocross ?

“AMA Motocross, car les terrains sont plus roulants avec de belles ornières en comparaison avec ceux du MXGP qui sont plus durs.”

Kawasaki ou KTM ?

“Kawasaki, sans hésiter !”

Pour conclure…

“J’aimerais remercier mes parents tout d’abord, ainsi que Jérôme, Franck et Bruno Divoy pour la mécanique et les entrainements. Sans oublier mes sponsors : 6D Helmets, Alpinestars, 100%, ODI, Motorex, Pirelli, X-Grip et RFX.”

 

Texte &  photo : Loïc Lassence

Vos commentaires

Plus de motocross