Motocross MXGP - Les réactions des pilotes

GP des USA – Les réactions des pilotes

GP des USA – Les réactions des pilotes
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Hier, à Jacksonville, les pilotes américains présents ont voulu montrer qu’ils étaient maîtres chez eux. Si cela a bien été le cas pour RJ Hampshire qui a remporté les deux manches en MX2, cela a été moins vrai pour le tout récent champion US Eli Tomac qui est tombé sur un os nommé Jeffrey Herlings, dans une forme éblouissante pour le moment et qui a profité de son passage aux Etats-Unis pour s’octroyer le week-end dernier la dernière manche du championnat outdoor. Le Néerlandais, deuxième derrière Tomac en première manche, a en effet profité de la seconde manche pour s’imposer nettement devant son coéquipier Antonio Cairoli et Eli Tomac qui n’a pu faire mieux que troisième tant le rythme imposé par les deux pilotes KTM était élevé.

Du côté belge, Clément Desalle termine à une honnête septième place et revient à un point de Gautier Paulin, onzième, au classement provisoire. Jeremy Van Horebeek se classe neuvième et Kevin Strijbos, douzième. Concernant ce dernier, on notera sa belle cinquième place dans la deuxième manche après avoir dû abandonner sur problèmes mécaniques dans la première manche.

En MX2, si RJ Hampshire, termine premier haut la main, Hunter Lawrence et Thomas Covington, qui roulait ‘à la maison’, ont signé de belles deuxième et troisième places devant Jeremy Seewer qui grignote quelques points à Pauls Jonass, septième, qui n’avait aucune raison de prendre des risques alors qu’il vise le titre.

Brent Van Doninck a réussi un GP honnête en terminant neuvième tandis que Julien LIeber n’a pu faire mieux que douzième à cause d’un abandon sur chute dans la première manche.

Rendez-vous suivant le week-end prochain à Assen, en Hollande.

MXGP

Jeffrey Herlings (1er): « Aujourd’hui, je me sentais vraiment bien. J’ai eu une grosse bagarre avec Cairoli dans la première manche. A l’évidence, Toni (Cairoli) et moi, nous sommes mal partis alors que Tomac était déjà loin. Lorsque nous sommes remontés à la deuxième et troisième place, le trou était déjà fait. Je termine second dans la première manche, ce qui n’était pas trop mal car tout restait possible dans la deuxième manche. A la reprise, j’ai réalisé un bon départ, j’ai suivi Toni et j’ai attendu les deux derniers tours. Je savais que cela serait brutal et que nous serions tous les deux fatigués sur la fin. Je ne voulais pas passer Toni trop vite car je savais qu’il répliquerait. En fait, j’attendais une erreur de sa part ou sinon, je comptais l’attaquer dans les trois-quatre derniers tours. Je suis resté très proche de lui. Il a fini par chuter légèrement et j’en ai profité pour le dépasser. Je suis très satisfait de mes résultats en manches (2-1) et évidemment du résultat au classement général. Je me suis bien battu avec mon coéquipier et j’espère avoir encore de telles bagarres avec lui à l’avenir. Je suis impatient de pouvoir rouler chez moi le week-end prochain. »

Jeffrey Herlings: il est imbattable actuellement !

Eli Tomac (2ème): « Hier, je n’aurais jamais pensé que je pourrais monter sur le podium aujourd’hui. Heureusement, nous avons fait en sorte que les choses marchent bien ce dimanche et je me suis déjà senti mieux lors du warm-up. Dans la première manche, j’ai réussi un bon départ et j’ai effectué quelques tours rapides. Je me sentais costaud et j’étais vraiment à l’aise sur la moto. Dans la deuxième manche, j’ai été surpris par Cairoli et Herlings qui ont roulé un train d’enfer dès le début de sorte que j’ai perdu le contact. Troisième, c’est vraiment ce que j’aurais pu faire de mieux aujourd’hui. Je suis très satisfait de mon week-end. »

Eli Tomac: il a reconnu la supériorité de Herlings et de Cairoli hier à Jacksonville

Antonio Cairoli (3ème): « On est toujours content de monter sur le podium mais dans une saison comme celle que nous vivons, ce qui est important, c’est d’être régulier. C’est ce que j’ai fait. C’est une de mes meilleures saisons et je voudrais obtenir le titre dès que possible pour m’amuser un peu sur les dernières courses car je roule un peu prudemment afin d’éviter les chutes ou de casser quelque chose. J’ai fait de mon mieux aujourd’hui. J’aurais pu facilement laisser partir Herlings mais j’ai essayé de riposter et c’est vrai que j’ai commis une erreur mais cela fait partie de la course. »

Antonio Cairoli: “Vivement la couronne que je puisse m’amuser!”

Tim Gajser (4ème): « Globalement, je me suis senti mieux aujourd’hui par rapport à hier. Pourtant, aujourd’hui, la chaleur était très moite. Dans la première manche, je suis bien parti et mon pilotage n’était pas trop mauvais. Pourtant, j’ai commis beaucoup d’erreurs. Finalement, je termine quatrième, ce dont j’étais satisfait. Dans la deuxième manche, je suis mal parti mais je suis parvenu à remonter dans le peloton dès le premier tour. Ensuite, je suis tombé dans un virage dans le deuxième tour, ce qui m’a fait perdre beaucoup de places. Dans les dernières minutes, j’ai pu apercevoir des pilotes devant moi ce qui m’a permis de me concentrer. Lorsque je suis revenu sur eux, j’ai constaté qu’il y avait certaines trajectoires qui me permettraient de les dépasser et c’est ce que j’ai fait. Finalement, je termine septième et quatrième au général. Dans l’ensemble, je me suis senti bien aujourd’hui et le rythme était bon. C’est mon erreur du début de manche qui m’a coûté cher. »

Tim Gajser: il revient en forme.

Max Anstie (5ème): «J’ai roulé deux solides manches et je suis satisfait de ma cinquième place au général. Pourtant, le week-end n’avait pas bien commencé. Hier, dans la manche qualificative, j’ai été touché par une pierre qui m’a salement abîmé la main. Heureusement, finalement, ce n’était pas trop grave. Mes départs ont été bons, pas extraordinaires mais bons et il a fallu que j’effectue des dépassements dans les deux manches afin de remonter au classement. Obtenir deux sixièmes places pour une cinquième place au classement général, ce n’est pas si mal. On va continuer à travailler pour bien préparer les deux derniers GP. »

Max Anstie: un résultat solide pour le pilote britannique…

Max Nagl (6ème): «La vitesse était bien là ce week-end. J’ai réussi une belle manche qualificative avec une cinquième place à l’arrivée. Dans la première manche, j’ai réussi le holeshot puis je me suis retrouvé deuxième derrière Eli Tomac. Vers le milieu de la manche, j’ai commencé à être fatigué de sorte que mon rythme a chuté un peu et je termine cinquième. Les conditions du circuit étaient très difficiles. Il faisait très chaud et humide et c’était difficile de pousser durant toute une manche. J’espérais pouvoir me reposer durant l’interruption mais je me suis à nouveau senti fatigué durant la deuxième manche. J’étais pourtant bien parti mais quelqu’un m’a touché à l’arrière dans le deuxième virage après le départ. J’ai fait de mon mieux pour terminer onzième et ainsi obtenir une sixième place au classement général. »

Max Nagl : le pilote allemand a souffert de la chaleur…

Clément Desalle (7ème): « C’est sûr que j’espérais réaliser un meilleur résultat mais je ne me suis pas senti à l’aise sur ce circuit plat qui comportait de nombreux sauts et en plus, j’ai souffert de la chaleur et de l’humidité. Dans la première manche, j’ai été quatrième durant les premiers tours mais je n’ai pas pu garder mon rythme jusqu’à la fin. Mon second départ a été encore meilleur et j’étais deuxième dans le premier virage long et rapide mais malheureusement, j’étais à l’extérieur et j’ai roulé à un endroit qui était mou, ce qui m’a fait perdre quatre places. J’ai été sixième durant la majeur partie de la manche, non loin de Strijbos mais durant les six dernières minutes, j’ai à nouveau souffert de la chaleur et j’ai perdu deux places. Je continue à me battre pour un podium au classement provisoire et je suis confiant avant les deux GP qui restent. »

Clément Desalle: il n’a aimé ni le circuit ni la chaleur…

Jeremy Van Horebeek (8ème): « Hier, cela n’était pas si mal mais aujourd’hui, j’ai effectué deux mauvais départs et je n’ai pas pu faire mieux que des neuvième et dixième places. Après chaque manche, je devais vomir à cause de la chaleur, ce qui n’était guère agréable. Je n’aurais guère pu faire mieux aujourd’hui. Il va falloir que je me concentre désormais sur le prochain GP, à Assen. »

Jeremy Van Horebeek: un résultat moyen dans des conditions difficiles….

Evgeny Bobryshev (10ème): « La journée a été rude pour moi aujourd’hui. Dans la première manche, je ne suis pas bien parti mais je suis parvenu à remonter pour finir huitième. Je pilotais bien, j’avais de bonnes trajectoires et un bon rythme et je n’étais pas fatigué. Ce n’est que dans les derniers tours, que j’ai un peu souffert de la chaleur. Dans la deuxième manche, je suis nettement mieux parti et je me suis retrouvé à la septième place. Dans le second tour, je suis malheureusement entré en collision avec Clément Desalle et son embrayage a touché ma clavicule qui avait été fracturée, ce qui m’ a évidemment fait mal et m’a obligé à rendre la main. J’ai bien aimé le circuit ainsi que mon séjour ici. »

Evgeny Bobryshev: il a aimé la Floride!

Gautier Paulin (11ème): « Cela a été un week-end fait de hauts et de bas de sorte que je suis heureux d’avoir terminé quatrième dans la deuxième manche. Je me sentais bien sur ce circuit mais mes deux chutes dans la première manche ne m’ont pas permis d’obtenir un bon résultat au classement général. Ma première chute est survenue après mon atterrissage à partir du grand saut. Le sol était meuble à la réception et je suis passé au-dessus de mon guidon. Je me suis relevé mais après, je ne suis plus parvenu à me concentrer sur la course. Je suis encore tombé par la suite et j’ai plié mon guidon. Heureusement, je n’ai pas été blessé. Dans la deuxième manche, j’ai réussi un excellent départ et j’ai poussé fort jusqu’à la fin où je termine quatrième. C’était vraiment le mieux que je pouvais faire dans la mesure où je sentais que mes forces m’abandonnaient. Je suis maintenant impatient de rentrer en Europe. Il nous reste deux GP à disputer et je veux terminer le championnat sur une bonne note. »

Gautier Paulin: il a failli se faire très mal!

Kevin Strijbos (12ème): « Après avoir abandonné dans la première manche, nous avions localisé le problème de sorte que nous avons effectué les changements qui s’imposaient. Dans la deuxième manche, j’ai réalisé un excellent départ à l’intérieur. Je pense que j’étais en troisième position après avoir dépassé Jeffrey Herlings mais je n’ai pas trop résisté lorsqu’il m’a redépassé car je savais que les conditions de course allaient être pénibles. Au début, le rythme était très élevé et je n’avais pas l’habitude de rouler à une telle vitesse de sorte que lorsque je me suis retrouvé derrière Gautier Paulin, je n’ai pas poussé trop fort tout en sachant que je pourrais rouler à ce rythme. J’ai juste essayé de rester avec lui et de ne pas faire de choses stupides. Il en a été ainsi par la suite. J’ai malgré tout commis des erreurs mais personne n’était derrière nous et j’ai donc pu terminer cinquième, ce qui me satisfaisait pleinement. C’est mon meilleur résultat cette saison et je pense avoir montré que je pouvais faire une belle course lorsque je réussis un bon départ. J’étais heureux pour le team et pour les mécaniciens qui travaillent dur. En ce qui me concerne, j’ai bien roulé et je n’ai rien fait de stupide, ce qui est bon pour ma confiance tout en sachant que j’ai encore la vitesse. »

Kevin Strijbos (ici avec S. Everts): il tenait à faire une belle course aux Etats-Unis et il y est arrivé. On est content pour lui!

MX2

RJ Hampshire (1er): « J’étais excité à l’idée de venir rouler ici car le circuit est situé dans l’état où je vis. Je me suis senti bien lors du warm-up et j’étais conscient de pouvoir faire un bon résultat aujourd’hui. Dans la première manche, je n’ai pas réussi un bon départ mais j’ai effectué quelques dépassements rapides. C’était génial de pouvoir me battre avec Covington aujourd’hui car j’étais vraiment impatient de rouler avec lui. »

RJ Hampshire: il voulait rouler avec Thomas Covington, c’est fait!

Hunter Lawrence (2ème): Dans la première manche, je suis relativement bien parti, je dirais dans le top-dix. J’ai effectué quelques dépassements dans les premiers virages puis je me suis retrouvé quatrième juste derrière Mitchell Harrison. Je suis resté à cette place durant environ dix minutes. RJ Hampshire et Thomas Covington étaient partis lorsque je me suis installé à la troisième place de sorte que je suis resté dans cette position jusqu’à la fin. Les deux premiers sont tombés mais ils avaient tellement d’avance que cela n’a rien changé même si je m’en suis rapproché vers la fin. Lors du second départ, je suis allé un peu large et deux ou trois pilotes m’ont fait l’intérieur. Je me suis ensuite battu pour récupérer ces places et c’est ainsi que je me suis retrouvé troisième après avoir dépassé Pauls Jonass. Covington a été le pilote suivant que j’ai dépassé. Par la suite, je me suis mis la tête dans le guidon et j’ai commencé à pousser. Je suis revenu sur Hampshire mais il était trop tard pour que je puisse me battre pour la victoire. Je suis vraiment heureux de ma deuxième place au général. C’était ma première fois dans un GP qui se courait aux Etats-Unis. »

Hunter Lawrence : magnifique résultat pour le jeune pilote australien!

Thomas Covington (3ème): « Dans l’ensemble, j’ai connu un magnifique week-end. J’ai remporté la manche qualificative puis j’ai réussi deux holeshots dans les deux manches aujourd’hui et enfin, je monte encore une fois sur le podium. Ma vitesse était bonne ce week-end et et j’ai l’impression que j’aurais encore pu faire mieux mais la chaleur ce dimanche était insupportable. Cela fait un bout de temps que je vis en Europe de sorte que je ne suis pas habitué à cette chaleur. Dans la première manche, j’ai effectué une course solide avec une belle deuxième place tandis que dans la deuxième manche, j’étais deuxième derrière RJ Hampshire lorsque j’ai manoeuvré pour essayer de me rapprocher de lui mais j’ai commencé à manquer de forces. Je n’aurais peut-être pas pu rouler pour la victoire mais mais mon pilotage était bon et je suis content d’être monté sur le podium à l’occasion d‘un GP qui se déroulait chez moi. »

Thomas Covington: une prestation très satisfaisante chez lui pour le pilote américain… malgré la chaleur!

Jeremy Seewer (4ème): « Cela a été un week-end difficile et je suis déjà content d’avoir terminé à la troisième place dans la deuxième manche. En fait, j’aurais peut-être pu me battre pour une victoire avec un meilleur départ et peut-être un tour en plus. J’ai eu un peu de mal car j’étais malade en venant sur ce GP et j’ai eu de la chance de me sentir beaucoup mieux aujourd’hui même si tout n’était pas parfait. Dans la première manche, j’étais en train de réaliser un bon départ lorsque Jonass a réagi juste à côté de moi et je l’ai repoussé car à ce moment de la course, on voit comme si on était dans un tunnel. J’étais coincé et nous nous sommes touchés. C’était un peu dommage car j’allais devoir remonter tout le peloton. J’ai commis quelques erreurs en poussant un peu trop fort mais je voulais absolument remonter. Sur un circuit comme celui-ci, aussi rapide, on peut revenir dans le top-huit, mais après cela, dépasser devient vraiment difficile. Le départ de la seconde manche s’est nettement mieux passé. J’étais aux environs de la huitième place et j’ai effectué ensuite quelques dépassements pour me retrouver troisième. A la fin, nous revenions même sur Hampshire; c’était une bonne manche. J’ai repris quelques points au championnat malgré le fait que je n’étais pas à 100% et je vais continuer à me battre jusqu’au dernier GP. »

Jeremy Seewer: chaleur ou pas, malade ou pas, il est régulier… comme une horloge suisse!

Thomas Kjer-Olsen (5ème): « Je me suis senti bien tout le week-end. Dans la première manche, je suis relativement bien parti et je me suis rapidement retrouvé à la cinquième place. Malgré quelques erreurs, j’ai conservé la cinquième place jusqu’à la fin. J’ai commencé la deuxième manche à la quatrième place mais j’ai ensuite commis une petite erreur et je suis tombé dans le premier tour. En essayant de retrouver ma vitesse par après, j’ai senti que je commençais à manquer de forces. En fait, la chaleur et l’humidité avaient raison de moi et je ne pouvais améliorer mes chronos malgré toute ma bonne volonté. »

Thomas Kjer-Olsen: belle performance du pilote danois… malgré la chaleur!

Brent Van Doninck (9ème): « Pour venir ici, on avait effectué des changements sur la moto au niveau des pignons et j’ai trouvé que cela m’aidait pour les départs. Dans la première manche, j‘ai terminé onzième après avoir mal pris le premier virage. J’étais content car aujourd’hui, tous les pilotes les plus rapides étaient présents. Donc, j’étais satisfait de ma onzième place. Dans la seconde manche, je suis bien parti et je me suis retrouvé sixième. Je suis revenu sur Pauls Jonass et j’ai essayé de le dépasser mais je n’y suis pas arrivé de sorte que je termine sixième. Je suis vraiment content de ce résultat car ces dernières semaines, cela n’allait vraiment pas. Ce résultat est vraiment bon pour ma confiance. »

Brent Van Doninck: enfin un résultat réconfortant pour le pilote belge

Vos commentaires

Plus de motocross