Supercross - Paris

Supercross de Paris : avec Paturel mais sans Ferrandis

Supercross de Paris : avec Paturel mais sans Ferrandis
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

L’avenir de Benoît Paturel reste flou. Annoncé dans différents teams puis écarté des négociations dans la dernière ligne droite, le Français reste un joker de premier choix pour les teams à la recherche d’un pilote de premier plan pour la catégorie MXGP. Mais les guidons se font (très) rares et les top teams ont tous bouclé leurs négocations depuis longtemps déjà. Et la disparition des deux guidons officiels Suzuki en MXGP n’arrange évidemment pas les choses.

En attendant d’en savoir plus et de prendre une décision sur son avenir, Paturel prépare le Supercross de Paris au guidon d’une Kawasaki 250 KX-F du team Bud Racing. Paris, ce sera l’occasion pour l’ancien pilote Yamaha de prouver son niveau en Supercross 250 à un moment où un engagement sur le championnat SX US reste une option. L’épreuve française est l’une des rares épreuves européennes qui jouissent d’une certaine médiatisation outre-Atlantique. L’enjeu est donc de taille pour Paturel.

Si la venue de Paturel les 18 et 19 novembre derrière la grille de départ de la U-Arena mettre certainement du piment à la catégorie 250 du Supercross de Paris, elle devra aussi compenser l’absence de Dylan Ferrandis. Engagé en 450 à Paris, le pilote Yamaha n’est pas suffisamment rétabli  de sa chute en championnat outdoor US. Il espérait que son scaphoïde serait complètement réparé pour le grand rendez-vous parisien mais les derniers examens médicaux n’ont pas permis aux médecins de lui donner le feu vert.

Vos commentaires

Plus de motocross