Motocross US

Roger De Coster ne sera plus manager du team KTM

Roger De Coster ne sera plus manager du team KTM
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Roger De Coster va quitter ses fonctions à la tête du team KTM US. La fin d’une carrière de team manager que le quintuple champion du monde, aujourd’hui âgé de 74 ans, a entamée chez Honda en 1980. Mais le Belge ne prend pas sa pension pour autant.

Après sa carrière de pilote, Roger De Coster s’est brillamment reconverti dans le management. Chez Honda, entre 1980 et 1995, il a eu l’occasion de travailler avec les plus grands noms du motocross US comme David Bailey, Rick Johnson ou encore Jean-Michel Bayle. En prenant quelques titres AMA au passage…

En 1995, il quitte Honda pour rejoindre Suzuki. Là encore, “The Man” fait des merveilles. Avec Greg Albertyn, il offre à Suzuki un titre outdoor derrière lequel les Jaunes courraient depuis 18 ans. C’était en 1999. Puis il va travailler avec Travis Pastrana avant de signer en 2005 un certain Ricky Carmichael. Plus tard, il veillera aussi sur Chad Reed et enfin, sera l’homme qui propulsera Ryan Dungey sous le feu des projecteurs. Pourtant, à 67 ans, Suzuki estime que De Coster devient vieux pour la fonction et ne lui propose une prolongation de contrat que d’une année seulement.

Roger De Coster avec Ryan Dungey et Marvin Musquin. C’était en 2015, à Atlanta.

On est en 2010 et De Coster a davantage d’ambition. KTM, alors à la conquête du marché US, saisit la balle au bond. L’emblématique manager du paddock US rejoint la marque autrichienne et lui donne une impulsion dont les effets ne se font pas attendre. Manifestement, De Coster est la bonne personne à la bonne place chez KTM. Un an plus tard, il convainc son poulain Ryan Dungey de le rejoindre chez KTM. Dungey a confiance en De Coster et fait alors le pari de signer pour une marque qui a encore tout à prouver dans la catégorie reine du supercross US. Avec Dungey en 450 et Musquin et Roczen en 250, De Coster contruit l’image de KTM outre-Atlantique. Il gagne des courses, remporte des championnats avec des pilotes qui portent l’image de la petite marque autrichienne au sommet de la hiérarchie. KTM avait déjà conquis l’Europe, De Coster l’a aidé à décrocher ses letttres de noblesses de l’autre côté de l’Atlantique.

Un rôle stratégique, chez KTM et Husqvarna

Dans l’ombre de De Coster cette saison, Ian Harrison reprendra ses fonctions à la tête du team autrichien. Harrison et De Coster se connaissent de longue date. Le nouveau manager du team KTM s’occupait en effet des machines de Greg Albertyn chez Suzuki lorsque De Coster était manager chez les Jaunes. En 2010, ils sont partis ensemble chez KTM.

Si De Coster ne sera plus manager du team, il ne se retire pas pour autant de la scène du motocross US. Il devient en effet ”Motorsports Director KTM/Husqvarna North America”, un rôle davantage axé sur la stratégie et le conseil auprès de deux marques qui ont de grandes ambitions commerciales sur le marché américain. L’heure de la pension n’a donc pas encore sonné pour “The Man”.

 

 

Vos commentaires

Plus de motocross