Motocross AMPL

AMPL : Amaury Englebert et sa petite TM 144 espèrent briller chez les Seniors

AMPL : Amaury Englebert et sa petite TM 144 espèrent briller chez les Seniors
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Sacré champion chez les Juniors de l’AMPL au guidon d’une TM 144, Amaury Englebert doit cette saison franchir un cap important. Le Brabançon se voit logiquement propulsé dans la catégorie des Seniors. Un cap supplémentaire, des adversaires essentiellement au guidon de 450cc rapides et combatifs en perpective qui ne lui fait pourtant pas peur. Au guidon du modèle 2019 de la petite TM 2-temps, Amaury espère même jouer d’emblée les premiers rôles.

“J’avais arrêté les courses il y a 7 ans de cela puis j’ai repris l’an passé une licence à l’AMPL”, explique-t-il.  “Au départ, pour le fun avant tout mais les résultats ont suivi. J’ai pourtant commencé la saison sur une machine qui ne m’a pas porté chance et vers la mi-saison le châssis de celle-ci s’est cassé en deux ! C’était dans la deuxième manche de l’épreuve de Mellier, alors que j’occupais la première place du classement provisoire du championnat. Suite à cet incident, j’ai malheureusement dû repartir le week-end suivant avec 25 point de retard sur Mike Dubie.”

“Mais grâce au garage TM Mazzoni qui a remué ciel et terre pour me trouver une TM 144cc de 2018 en moins de 3 semaines et grâce aussi à Victor qui m’a prêté sa TM 125 en attendant la nouvelle, j’ai pu reprendre immédiatement le championnat. Je me suis battu comme un diable jusqu’à la fin de la saison pour en arriver au  résultat que j’espérais tant : le titre de champion Junior de l’AMPL.”

“Une 2-temps bien exploitée vaut une machine 4-temps.”

“Pour cette année 2019, je conserve une TM 144 mais ce sera un modèle 2019” pousuit-il. “Je pense pouvoir aller chercher quelques podiums. Ce sera mon but avant tout. Mais, qui sait peut-être un doublé sera-t-il également possible. Je l’espère en tout cas !”

Le Brabançon restera donc fidèle à sa TM 2-temps. Pourquoi pas de 4-temps comme la plupart de ses adversaire directs ? “J’aime beaucoup trop l’agressivité du 2-temps que pour passer sur autre chose”, réplique-t-il. “Même si je dois passer en Inters plus tard, j’aimerais rester fidèle au 2-temps. Je suis persuadé qu’une 2-temps bien exploitée vaut une machine 4-temps.”

 

Pour Amaury comme pour beaucoup d’autres crossmen, le motocross est aussi une histoire de famille. “Mes parents étaient présents lors de chaque course dans le passé et cela n’a pas changé. C’est très important pour moi et je remercie également ma femme pour tous les sacrifices qu’elle fait, surtout lorsque l’on sait tout ce que le motocross peut exiger.  Je remercie aussi les sponsors qui m’accompagnent : Loca tout, Toiture Willems, Ets Debois, Nmp Photographie, le garage Mazzoni et Admin You.”

 

Texte & photos : Nicolas Martin

Vos commentaires