Motocross FPCNA

FPCNA : ce qui change pour 2019

FPCNA : ce qui change pour 2019
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Il y a du neuf au programme du FPCNA pour la saison 2019. La fédération s’apprête à repartir pour la nouvelle saison avec un règlement qui comporte quelques modifications ainsi qu’avec un partenariat avec KTM et Husqvarna pour les catégories 50, 65 et 85cc.

Si le championnat de Wallonie est maintenu aux côtés du championnat FPCNA, lequel englobe la totalité des organisations, certaines épreuves en-dehors des frontières belges permettent désormais d’établir un classement “hors frontières” en fin de saison. Les lauréats seront également récompensés. Pour en savoir plus sur le calendrier 2019 du FPCNA, lisez notre article à ce sujet.

Au niveau des catégories, les Amateurs A seront accessibles à partir de 25 ans tandis que la série B sera réservée aux pilotes à partir de 40 ans. Ceux-ci pourront cependant faire le choix de rouler dans la série A. La catégorie Women est quant à elle supprimée.

Par ailleurs, lors d’une organisation de deux jours, il n’y aura pas de troisième manche le deuxième jour.

Lors de la remise des prix en fin de journée tous les pilotes licenciés des catégories 50cc, 65cc et 85cc seront récompensés. Les pilotes qui s’alignent au guidon d’une KTM ou d’une Husqvarna se verront en outre offrir un bon de 10€. Chez les Espoirs, Juniors, Amateurs A, Amateurs B et Elites, seuls les trois premiers pilotes classés seront récompensés.

En fin de saison, les lauréats des trois championnats seront récompensés comme suit :

  • Championnat FPCNA : un maillot aux champions, trophées, fleurs et bons aux licenciés au prorata du nombre de participations durant la saison
  • Championnat de Wallonie FPCNA/FMWB : un maillot aux champions, trophées pour les 3 pilotes du podium
  • Challenge “hors frontières” : un casque aux premiers, un équipement aux seconds et un pare-pierres aux troisièmes

La journée d’inscription 2019 du FPCNA se déroule ce dimanche 10 février à Eghezée : en savoir plus.

Vos commentaires