Industrie

De nouveaux défis pour BOS Suspension : “nous avions besoin de sang neuf”

De nouveaux défis pour BOS Suspension : “nous avions besoin de sang neuf”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ce début d’année 2019 n’est pas de tout repos pour BOS Suspension ! En effet, tout juste auréolé d’un titre de champion du monde des constructeurs WRC 2018 (BOS Suspension est en effet fournisseur et partenaire exclusif du Toyota Gazoo Racing), l’année passée coïncidait également avec le lancement pour le spécialiste français de la suspension de son propre team de MXGP. Malgré ses succès récents qui viennent se rajouter à la liste déjà fournie de son palmarès, BOS Suspension a pourtant décidé de donner un sacré coup d’accélérateur à son évolution…

« Ces dernières années ont été des années importantes dans la croissance de BOS, au niveau national et international, et ce dans la plupart des secteurs dans lequel nous sommes impliqués », explique Olivier Bossard. « Ce quotidien ultra prenant, et le degré d’implication qu’exigent particulièrement le WRC et le MX GP, m’avaient contraint à regret de mettre certains sujets en standby, par manque de temps ou de ressources. J’avais délaissé certains marchés comme le VTT, le rally-raid ou tout terrain, toutes les disciplines circuits, ou même les SSV en pleine expansion en France.»

Pour remédier à cette situation, Olivier Bossard a pris des décisions de réorganisation qui doivent lui permettre également de prendre du recul par rapport aux problèmes opérationnels du quotidien, et de se consacrer aux orientations stratégiques du groupe et à la réflexion pour le développement de nouveaux produits.
Olivier BOSSARD va désormais se reposer sur une nouvelle équipe dont l’un de points forts est l’arrivée dans l’effectif en ce début d’année de Cédric MAZENQ, ingénieur reconnu en provenance de PSA Motorsport et qui officiera en tant que nouveau DG adjoint.

« Nous avions besoin de sang neuf », nous confie Olivier Bossard. « Cette nouvelle équipe va nous permettre de nourrir de nouvelles ambitions tout en renforçant notre base existante. Dans cette optique, Cédric nous apportera sa connaissance des organisations, son expertise en liaison au sol et son historique dans le milieu du motorsport. C’est une aubaine pour la société et nous allons surfer sur cette dynamique pour nous restructurer, et pour relever de nouveaux défis ».

« Je suis ravi de cette opportunité, et ravi de rejoindre Olivier et son équipe » nous relate Cédric Mazenq à son tour. « BOS Suspension a bien grandi ces dernières années, et si la réputation et la performance des produits n’est plus à prouver, je vais essayer de mettre toute mon expérience au service de l’amélioration globale des rouages de la société. Le challenge est excitant, et les objectifs nombreux. La première mission de la nouvelle équipe sera de renouer le contact proche avec les clients, assurer un service de proximité disponible et performant, et restructurer la société autour de nouveaux standards industriels de production ».

« C’est comme un nouveau départ, une nouvelle phase », rajoute Olivier. « Cédric a déjà commencé à s’entourer de nouvelles compétences en créant une nouvelle équipe capable d’aller explorer tous ces marchés ».

« Commencer à consolider et améliorer l’existant, en s’appuyant sur la compétence de l’équipe en place, et en la renforçant en recrutant une épine dorsale forte et complémentaire. C’est un projet à moyen terme, mais nous allons y mettre toute notre énergie !», rebondit Cédric.

Vos commentaires