Motocross MXGP - Saint-Jean-d'Angély

Kevin Strijbos sur la courbe ascendante

Kevin Strijbos sur la courbe ascendante
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Kevin Strijbos a entamé sa saison MXGP à Mantova il y a trois semaines à peine. Blessé cet hiver à l’entraînement, le pilote JWR Yamaha a connu une longue convalescence avant de pouvoir réellement prendre le guidon de sa Yamaha 450 YZ-F. Mais la forme semble revenir pour le pilote de Wuustwezel. Il signe en tout cas en France son meilleur résultat de la saison. Après avoir signé un score nul au Portugal la semaine précédente, voilà qui permet au vétéran du peloton MXGP de retrouver des couleurs avant d’entamer la seconde série de 3 GP consécutifs Russie/Lettonie/Allemagne.

Le samedi, Strijbos a pris la 16ème place dans la manche qualificative MXGP. Il terminera le lendemain la première manche à la 18ème position avant de réellement concrétiser les progrès accomplis ces dernières semaines dans la seconde manche. Parti dans le bon wagon, il boucle le premier tour en 8ème position avant de se faire déborder par Lieber et Seewer. Il se maintient nénamoins dans le top-10 sous le drapeau à damiers, juste derrière Jeremy Van Horebeen et devant Arminas Jasikonis.

“Je n’aime vraiment pas le circuit de Saint-Jean-d’Angély.”

“La première manche ne s’est pas vraiment bien passée”, explique Strijbos. “J’ai pris un départ correct mais, alors que j’étais en milieu de peloton, je me suis senti vraiment tendu et stressé. Après 5 ou 6 tours seulement, ce sentiment a fini par me quitter et j’ai commencé à mieux rouler. Mais cela ne m’a pas permis de prétendre à mieux qu’une 18ème place. Je suis par contre beaucoup mieux parti dans la seconde. J’ai vraiment poussé fort pour rester au contact des pilotes avec lesquels je suis parti et j’ai pu prendre la 10ème place. Je suis vraiment content de ce résultat, surtout lorsque je considère que je n’aime vraiment pas ce circuit et que je regarde par où je suis passé ces derniers mois. Ne gardons donc que le positif de ce week-end français et concentrons-nous à présent sur le GP de Russie qui arrive d’ici une dizaine de jours.”

Vos commentaires

Plus de motocross