Motocross MXGP

Henry Jacobi à la veille de son Home GP : “Une pression positive !”

Henry Jacobi à la veille de son Home GP : “Une pression positive !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le 10ème round de la saison MXGP, ce week-end à Teutschenthal, aura une saveur spéciale pour Henry Jacobi. Bien sûr, il s’agit du “Home GP” du pilote allemand mais c’est aussi la première fois qu’il y arrive avec autant d’attention de la part des fans allemands. Max Nagl blessé, le pilote F&H Kawasaki représente en effet la meilleure chance pour le public de Teutschenthal de voir un local se battre pour le podium ce week-end. Jacobi est actuellement quatrième du classement provisoire MX2, à 50 points de la 3ème place de Jago Geerts.

“Je vis à une heure de Teutschenthal à peine”, commente le pilote Kawasaki. “C’est la piste sur laquelle j’ai fait la découverte du championnat du monde de motocross lorsque j’étais enfant. Beaucoup de membres de ma famille et d’amis feront le déplacement ce week-end, j’aurai donc beaucoup de monde pour me supporter en bord de piste. Enfant, je venais chaque année avec mon père assister au GP. En bord de piste, entendre la foule supporter un pilote est toujours quelque chose de très spécial. Je rêvais alors d’être un jour l’un de ces pilotes soutenus massivement par le public. Alors, être aujourd’hui un des acteurs du mondial MX2, cela reste quelque chose de fantastique !”

La figure de proue du motocross allemand actuellement, c’est évidemment Ken Roczen, exilé depuis plusieurs saisons aux USA. L’histoire d’Henry Jacobi est étroitement liée à celle de Roczen. “Nous vivons à 10 minutes de la famille Roczen. Mon père et le sien sont de bons amis. Mon père vendait des produits pétroliers et c’est comme cela qu’ils se sont rencontrés. Ma première moto était une ancienne machine de Ken ! Il a commencé à rouler sur une petite moto conçue par son père, avant de passer sur une 50cc. J’ai alors hérité de sa petite machine. C’est comme cela que tout a commencé.”

 

Pour la 5ème fois de sa carrière, Henry Jacobi sera au départ du GP d’Allemagne dans la catégorie MX2. Ce sera aussi la dernière puisqu’il devra l’an prochain passer en MXGP à cause de la limite d’âge. Le pilote F&H espère évidemment pouvoir offrir à son public un podium dimanche en fin d’après-midi. “D’habitude, Teutschenthal est l’une de mes meilleures courses de la saison”, précise-t-il, confiant. “J’espère qu’il en sera de même cette année. Comme chaque week-end, je veux terminer sur le podium ici. Mais parfois, les choses ne se passent pas comme on le veut, c’est frustrant. Je sais que je suis capable de monter sur le podium presque à chaque GP. Et pourtant, je n’y suis encore monté qu’une seule fois (à Matterley Basin, NDLR) cette saison. Tout doit être parfait pour y parvenir, et en particulier les départs.”

“Depuis 2015, année de ma première participation au GP d’Allemagne”, ajoute le pilote Kawasaki, “cela a toujours été l’une de mes meilleures courses de la saison mais c’est par contre la première fois que j’y arrive avec l’étiquette de ‘meilleur pilote allemand’, étant donné que Max Nagl est blessé. Beaucoup de gens s’attendent à un bon résultat de ma part. Cela me mettra sans doute un peu plus de pression, c’est certain. Mais c’est de la pression positive !”

Vos commentaires