Motocross

Marnick Lagrou prêt à faire briller les couleurs belges sur la Coupe de l’Avenir

Marnick Lagrou prêt à faire briller les couleurs belges sur la Coupe de l’Avenir
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le nom de Marnick Lagrou ne vous dit peut-être pas grand-chose. Pourtant, le jeune homme aujourd’hui agé de 16 ans et originaire de la région d’Anvers gravit année après année les échelons du motocross belge. Il portera ce week-end à Baisieux les couleurs belges sur la 48ème Coupe de l’Avenir.

Tout à commencé à la JMS. Une fédération où Marnick a été titré en 65 et en 85cc. En parallèle, il s’impose à cinq reprises sur le championnat du club de Lille en 65 et 85cc. La saison 2016 sera sa dernière saison en 85cc. En 2017, ce sont les débuts en 125cc. Cette fois, c’est sur le championnat de Belgique Espoirs de la FMB que Marnick tente sa chance. Dès 2018, il renoue avec le succès et coiffe une nouvelle couronne. Il devient champion de Belgique Espoirs au terme d’une saison très disputée avec Romain Delbrassinne. 2018 marque aussi le premier essai de Marnick sur le championnat d’Europe 125cc. Dans le sable de Lommel, il parvient d’emblée à sa qualifier et prend enormément de plaisir à rouler avec les meilleurs.

“Rouler pour la Belgique à la Coupe de l’Avenir, c’est un rêve qui devient réalité !”

Il vient de renouveler son titre chez les Espoirs FMB lors du motocross de Genk. Objectif atteint ! Au niveau européen, il fait trois tentatives et se qualifie en Allemagne et en Belgique. “Je pense que je pourrais rentrer dans le top-20 mais, à ce niveau, je manque certainement d’entraînement ainsi que de moyens financiers”, explique-t-il.

A LIRE EGALEMENT  Réservez votre licence AMPL pour la saison 2020

Quoi qu’il en soit, la saison du jeune Anversois se termine bien puisqu’il va porter ce week-end les couleurs de la Belgique sur la fameuse Coupe de l’Avenir où il fera équipe avec Erik Willems et Jarni Kooij. “Cela fait longtemps que j’espère être un jour sélectionné pour un événement de ce type, pouvoir rouler en représentant mon pays. C’est un rêve qui est aujourd’hui devenu réalité”, se réjouit le pilote KTM Racing Center.

“Je suis très heureux de pouvoir représenter la Belgique en 125cc. On va tout faire pour ramener ce grand trophée qui manque à la Belgique depuis de trop nombreuses années. Cela ne sera certainement pas facile mais je pense qu’avec Jarni Kooij et Erik Willems nous avons nos chances. Sur un événement comme celui-là, tout peut arriver, les courses s’annoncent très disputées.”

 

“En 2020, je passerai en catégorie 250cc”, annonce Marnick.  “J’aimerais pouvoir rouler en Hollande et m’aligner sur d’autres épreuves en Europe mais cela dépendra des partenaires que je trouverai. Une certitude : je serai présent à la VLM chez les Inters 250cc. J’aimerais aussi pouvoir tenter ma chance en EMX250, en espérant pouvoir me qualifier.”

“Je tiens a remercier toute les personnes qui me suivent de près ou de loin, mes parents et ma sœur qui sont tous les week-ends à mes coté, sans oublier KTM Racing Center et Verva Bikes qui m’ont énormément aidé cette saison !”, conclut-il.

Texte & photos : Nicolas Martin

Vos commentaires