Motocross MXGP - Matterley Basin

Début de saison MXGP encourageant pour Benoît Paturel et JM Honda Racing

Début de saison MXGP encourageant pour Benoît Paturel et JM Honda Racing
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Benoît Paturel a terminé le week-end d’ouverture du championnat du monde MXGP 2020 sur une note positive. Le populaire pilote français a mené sa CRF450R jusqu’à la dixième place de la deuxième manche du GP britannique. Bien que Paturel ait aussi fait preuve d’une belle vitesse dans la première manche, des avant-bras douloureux ne lui ont pas permis de rentrer dans les points.

Malgré des conditions défavorables vendredi et samedi, avec notamment des vents forts et des pluies diluviennes, le célèbre circuit de Matterley Basin s’est révélé magnifique dimanche. La spectaculaire piste avait dû étre préservée samedi par un programme réduit. Avec Julien Lieber (blessure au poignet) et Artem Guryev (commotion cérébrale) sur la touche, Benoit Paturel était le seul pilote du team JM Honda Racing présent.

 

Benoit Paturel: “Dans l’ensemble, ce fut un week-end très positif pour moi. J’ai pris un bon départ en première manche mais après environ 15 minutes, j’ai commencé à avoir mal aux bras et j’ai dû ralentir. C’était vraiment difficile à gérer parce que la vitesse était là. Dans la deuxième manche, je suis très bien sorti de la grille mais le fait de venir de l’extérieur n’a pas joué en ma faveur. Quoi qu’il en soit, j’ai pu rouler comme je sais que je peux le faire et ce fut un grand soulagement après les deux terribles années que j’ai vécues ! Obtenir le soutien des gens qui m’entourent depuis que j’ai rejoint JM Honda Racing a été absolument fantastique. C’est super motivant. »

Jacky Martens, team manager : “Notre travail acharné de ces quatre derniers mois – repartir de zéro avec une nouvelle moto dans une nouvelle catégorie et avec du nouveau personnel et de nouveaux pilotes – a été récompensé à Matterley Basin lors de ce premier round MXGP de 2020. Quel que soit le résultat, on savait que ce serait une étape importante pour l’équipe ! Franchement, ce week-end nous a donné les bases dont nous avions besoin.”

A LIRE EGALEMENT  Vidéo : la journée du samedi à Lommel

“Le niveau du championnat du monde de MXGP n’a jamais été aussi élevé et nous sommes en ce qui nous concerne dans une position qui est nouvelle pour nous. Nous nous mesurons en effet aux équipes d’usine en tant que véritable structure privée. Benoît n’a pas eu de chance avec la douleur aux bras dans la première manche mais, dans la deuxième manche, il a montré de quoi il est capable et qu’il a le potentiel pour être performant en MXGP. Pour revenir à ce niveau, Paturel a tout mis en œuvre et nous avons fait de même pour développer la meilleure moto possible. Les choses progressent vraiment. Espérons à présent qu’Artem (Guryev) pourra revenir dès Valkenswaard et que Julien (Lieber) pourra se remettre rapidement de sa blessure au poignet”.

Photos: CDS

Vos commentaires

Plus de motocross