Motocross MXGP

Marnicq Bervoets : “Chaque week-end est important !”

Marnicq Bervoets : “Chaque week-end est important !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Jago Geerts peut-il à nouveau s’imposer demain comme il l’a fait le week-end dernier à Matterley Basin ? Sa victoire autoritaire ce samedi dans la manche qualificative place en tout cas le pilote Yamaha dans le rôle de favori. Geerts sera certainement un des candidats à la victoire demain dans le sable de Valkenswaard.

Une piste sur laquelle son team manager Marnicq Bervoets s’est pour sa part imposé à deux reprises au cours de sa carrière sportive. “Rouler à Valkenswaard, c’est un peu rouler à domicile pour nous”, explique Bervoets. “Jago arrive ici avec la plaque rouge, il vient de remporter la manche qualificative… Est-ce que cela lui met davantage de pression sur les épaules ? Certainement, car il va rouler avec la victoire dans un coin de la tête. Mais si tout se passe comme il vaut, ce sera aussi une satisfaction supplémentaire de briller ici devant ses supporters. Je considère donc cela comme un stimulant positif.”

Jago Geerts

“Quant au rôle de favori dans lequel Jago se retrouve aujourd’hui”, continue Bervoets, “ce n’est une surprise pour personne. On savait depuis longtemps qu’il se retrouverai dans cette position cette saison. Se battre tous les week-ends pour la victoire, c’est ce à quoi nous travaillons tous.”

“Valkenswaard, c’était mon truc. J’ai beaucoup de bons souvenirs ici !”

“Maintenant, dans une course comme Valkenswaard, tout peut arriver”, nuance le manager belge. “Le circuit est propice aux erreurs. Tout le monde en fait, c’est inévitable. Il faut essayer de les limiter. Le physique est aussi primordial. Il faut garder le contrôle durant toute la course et ce n’est pas facile ici. Le mondial MX2 est très ouvert. Le week-end passé, certains pilotes ont fait forte impression, ce seront peut-être d’autres noms demain. Chaque week-end compte, il faut tenter de jouer les premiers rôles sur chaque GP.”

A LIRE EGALEMENT  Vidéo : Julien Lieber face aux caméras de la télévision verviétoise

“Valkenswaard, c’était tout à fait mon truc”, se souvient Bervoets. “C’était le genre de circuits où je pouvais vraiment me donner à fond. J’ai beaucoup de bons souvenirs ici. Je suis monté plusieurs fois sur le podium et j’ai remporté un GP 250cc et un GP 500cc. J’espère que nous serons avec Jago à nouveau sur la plus haute marche demain !”

 

Vos commentaires

Plus de motocross