Motocross AMPL - Haid

AMPL : une épreuve hors championnat en fin de saison ? A Haid, on se dit tenté par l’idée…

AMPL : une épreuve hors championnat en fin de saison ? A Haid, on se dit tenté par l’idée…
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le Comité directeur de l’AMPL a pris lundi soir la décision de ne pas organiser de championnat en 2020. Une décision drastique qui s’imposait néanmoins afin d’être en mesure de proposer aux pilotes le report de leur licence et de leur contrat d’assurance individuelle sur la saison 2021. Mais la fédération ne ferme cependant pas la porte aux organisations ponctuelles si certains clubs manifestent leur intérêt une fois que tous les indicateurs seront au vert. A Haid, on se dit intéressé par l’idée.

“On comprend la décision des administrateurs, c’est une sage décision au vu de la situation actuelle”, confiait Philippe Joris hier à la rédaction sportive de l’édition namuroise du journal L’Avenir. Le président de l’AMC Haid ne renonce pas tout à fait à une organisation sur le tracé cinacien cette année. Son club restera attentif aux prochaines directives du gouvernement et se tiendra prêt à organiser si la situation le permet, en septembre voire en octobre le cas échéant. “Nous sommes propriétaires du terrain, ce qui est évidemment un avantage”, explique Philippe Joris. “En quelques semaines, nous pouvons donc mettre sur pieds une organisation hors championnat.”

Si on ne roule pas à Haid cette année, ce serait la première annulation pour l’épreuve AMPL en 43 années d’existence.

 

 

Vos commentaires

Plus de motocross