Motocross

Aucun événement, même modeste, en Province Namur avant le 1er septembre

Aucun événement, même modeste, en Province Namur avant le 1er septembre
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Depuis la décision du Conseil de Sécurité du 24 avril d’interdire les événement de masse en Belgique jusqu’au 31 août, de nombreux organisateurs d’événements culturels, festifs ou sportifs attendaient avec impatience davantage de précisions quant à ce qui serait précisément défini comme événement de masse. Interrogés régulièrement depuis pas leurs associations locales respectives, les bourgmestres namurois avaient demandé au gouverneur Denis Mathen une prise de position qui s’applique de façon identique à toutes les communes de la Province.

Le gouverneur a pris sa décision ce mardi : aucun événement ne sera autorisé en Province de Namur avant le 1er septembre 2020. Un arrêté qui annule et remplace tout arrêté pris au niveau communal. Seuls de rares événements de très petite ampleur et/ou organisés dans le cadre d’une commémoration officielle, pour autant que les règles de distanciations sociales puissent y être respectées, peuvent faire le cas d’exceptions.

Voilà qui a le mérite d’être clair. Même les événement sportifs amateurs entraînant une affluence modérée sont concernés par l’interdiction. Cela met par exemple fin aux espoirs des organisateurs du MX Master Kids de voir leur épreuve se dérouler à Nismes en août.

Ceci ne vaut bien sûr que pour la Province de Namur mais il y a fort à parier que la décision namuroise fera tâche d’huile dans d’autres provinces.

Vos commentaires

Plus de motocross