Motocross

Journée marquée par la malchance pour Julien Lieber à Axel

Journée marquée par la malchance pour Julien Lieber à Axel
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La deuxième épreuve internationale d’entraînement à Axel a de nouveau attiré un plateau de pilotes d’excellent niveau dans la catégorie 500cc. Après Arnhem et sa victoire en Suisse, Benoît Paturel a prouvé qu’il est prêt pour la reprise du championnat du monde MXGP le week-end prochain en Lettonie. Le Français a terminé huitième à Axel alors que son coéquipier Julien Lieber a connu une journée marqué par la malchance.

Tout comme à Arnhem, les fans n’étaient pas autorisés à se rendre à Axel. Le club organisateur, RES Axel, et la fédération néerlandaise de motocyclisme KNMV ont suivi de près les mesures anti-corona. JM Honda Racing s’est rendu en Zélande avec le même duo que la semaine dernière. Artem Guryev a choisi de ne pas participer à la course d’hier pour donner à sa légère blessure au genou plus de temps pour guérir complètement.

Lors de la courte séance d’essais du matin, Paturel et Lieber ont réalisé respectivement un 9ème et 14ème temps. Benoît a pris un excellent départ dans la première manche. Malheureusement, la course a rapidement été interrompue à cause d’une chute de Freek van der Vlist au départ. Cependant, Paturel a de nouveau réagi rapidement lors du deuxième tombé de la grille de départ.

La Honda JM Racing n°6 a passé presque toute la course en cinquième position mais a dû céder une place dans le tout dernier tour face à Glenn Coldenhoff. Lieber a pris un bon départ lui aussi. Le talentueux Belge a bouclé les premiers instants de course en quatrième position mais a dû abandonner la course très tôt à cause d’une pierre qui bloquait son embrayage.

A LIRE EGALEMENT  Veste Softshell 24MX avec manches amovibles

La malchance a continué à poursuivre Julien plus tard dans l’après-midi. Il est en effet tombé au départ de la deuxième manche. Après un arrêt au stand où pour remplacer rapidement le levier d’embrayage, Lieber est reparti en piste. Le pilote JM Honda Racing a été forcé de prendre la course comme une séance d’entraînement mais il est néanmoins parvenu à réaliser des temps constants dans le top-10.

Paturel a une fois de plus débuté la course dans le top-cinq. Mais cette fois-ci, il a été moins à son avantage sur la piste de sable d’Axel et il a dû se contenter de la neuvième place, à 54 secondes du vainqueur de la course, Romain Febvre.

Benoît Paturel : “D’une manière générale, je suis assez satisfait. J’ai toujours pris de bons départs et la première manche s’est bien déroulée. Le feeling était bon et je n’ai pas eu mal aux bras. La deuxième course n’a pas été aussi bonne que la première mais nous savons ce qu’il faut faire pour progresser. La régularité est essentielle, nous devons donc continuer à travailler et à nous améliorer. En tout cas, la moto était excellente et l’équipe a également fait un excellent travail. En route pour la Lettonie à présent!

Julien Lieber : “Mes départs étaient plutôt bons et je me sentais bien sur la moto. C’’est donc vraiment dommage d’avoir eu autant de malchance dans chaque manche ! Au début de la deuxième manche, Jeremy Seewer est tombé devant moi et je n’ai pas pu l’éviter. Après cela, j’ai pris le reste de la course comme entraînement, avec un nouveau levier d’embrayage. C’est d’autant plus décevant d’avoir connu ces petits problèmes à ce moment-ci que j’avais vraiment besoin de travailler le rythme en course. Cependant, je suis persuadé que ça va s’améliorer de plus en plus et que ma forme va encore progresser dans les semaines à venir”.

A LIRE EGALEMENT  MXGP Lommel : les meilleurs moments en vidéo

Photos : CDS

Vos commentaires

Plus de motocross