Motocross - MX Master Kids

MX Master Kids : une année pour rebondir

MX Master Kids : une année pour rebondir
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Dans le petit monde du motocross, l’été est traditionnellement marqué par le MX Master Kids. Depuis 17 ans, l’épreuve organisée par Michel Costich fait le plein de champions en herbe en provenance des quatre coins d’Europe mais aussi de pays bien plus lointains puisque cette grande fête du motocross peut compter régulièrement sur la présence d’équipes venant des USA, d’Amérique latine ou d’Asie. Cette année, après être retourné plusieurs années en France, à Commercy puis à Verdun, le MX Master Kids devait revenir en Belgique. La crise sanitaire en a malheureusement décidé autrement.

“Ne pas organiser en 2020, c’est pour moi une question de bon sens”, explique Michel Costich. “Le monde entier traverse une crise sanitaire sans précédent, il était inévitable qu’une épreuve comme la nôtre soit impactée. Et je ne voulais pas prendre le risque d’organiser coûte que coûte.”

“Depuis 17 ans, plusieurs centaines de pilotes nous font confiance chaque année en venant parfois de loin, en engageant des frais importants, pour venir partager avec nous 3 jours de compétition donc l’ambiance si particulière nous manque inévitablement cet été. Nous devons faire en sorte de garder leur confiance et mettre tout en oeuvre pour repartir du bon pied en 2021 et garantir ainsi de nombreuses autres éditions du MX Master Kids dans le futur”, poursuit le fondateur de l’épreuve.

Parler des prochaines éditions du MX Master Kids, c’est aussi évoquer le circuit sur lequel l’épreuve prendra place à l’avenir. Car ce ne sera malheureusement pas à Nismes. “Le circuit Saint-Joseph de Nismes est un super endroit pour accueillir le MX Master Kids, avec une infrastructure unique”, confie Michel Costich.

A LIRE EGALEMENT  Vidéo : Arminas Jasikonis prodigue des conseils aux jeunes pilotes de MX4Kids

“Le club de Nismes a organisé de très grands événements et a lui aussi beaucoup d’expérience en la matière mais la préparation de cette édition 2020, chahutée par la crise du coronavirus, a mis en lumière certaines divergences de points de vue qui font que je préfère me tourner vers un autre circuit pour les prochaines éditions. Mais, je le répète, Nismes est un superbe circuit et j’espère qu’il pourra encore accueillir de nombreuses épreuves de motocross dans le futur car le motocross belge a certainement besoin de pouvoir profiter de telles infrastructures.”

“Nous recevons régulièrement des demandes de clubs qui se disent prêts à accueillir notre épreuve. Mais le choix n’est pas simple car il faut que tous les ingrédients soient réunis : un beau circuit, un paddock suffisamment grand, des bénévoles en suffisance et un club de passionnés avec qui collaborer dans un esprit constructif, dans le partage de notre passion commune pour le motocross”, détaille l’organisateur.

“Bref, les candidats en mesure de réunir les différents ingrédients de ce qui fait le recette du Master Kids depuis 2003 ne sont pas nécessairement très nombreux. Pour 2021, je suis actuellement en discussion avec deux clubs qui me paraissent être capables de permettre à l’aventure du MX Master Kids de se poursuivre dans l’esprit qui fait le succès de l’épreuve depuis 17 ans.”

 

Vos commentaires

Plus de motocross