Motocross Elite - Rauville-la-Place

“Cette règle, je n’y peux rien !” : entre incompréhension et satisfaction, Jeremy Van Horebeek commente son titre Elite français

“Cette règle, je n’y peux rien !” : entre incompréhension et satisfaction, Jeremy Van Horebeek commente son titre Elite français
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

“C’est bizarre de ne disputer que deux courses (sur trois au total, NDLR) et d’être champion malgré tout. Mais cette règle, je n’y peux rien, moi. Et un titre, c’est un titre…Je suis content pour le team surtout.” Entre incompréhension et satisfaction, Jeremy Van Horebeek commente aux côtés des autres champions de France 2020 Quentin Marc Prugnieres et Anthony Bourdon son titre Elite MX1.

Un titre conquis devant Maxime Desprey hier à Rauville-la-Place, après avoir pu bénéficier de la récupération de 48 points pour compenser son absence à Castelnau-de-Levis, seconde épreuve du championnat en concurrence de date avec un MXGP, au bénéfice d’une règle propre la FFM qui n’a sans doute pas fini de faire parler d’elle.

Vos commentaires

Plus de motocross