Endurances BOXC

BOXC : la finale ce dimanche à Bêche, dans un contexte sanitaire compliqué

BOXC : la finale ce dimanche à Bêche, dans un contexte sanitaire compliqué
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Suite à la recommandation faite hier par Valérie Glatigny, la ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, aux clubs sportifs de reporter ou d’annuler les compétitions sportives amateurs pour les sportifs de plus de douze ans prévues ce week-end, on est évidemment en droit de se demander ce qu’il en sera des organisations prévues ce week-end, dont la finale du championnat BOXC à Bêche.

“Tout s’est bien déroulé sur les premières épreuves”, commente Marcel Mouton. “Le week-end dernier à Honville, j’ai pu constater que les mesures mises en place ont été bien respectées. Chaque équipe avait un stand de 5x20m, soit largement de quoi garer 2 véhicules et permettre le respect de la distanciation. Aucun public et aucun lieu de rassemblement.”

Masques pour les lauréats, public absent,… lors de la remise des prix du Honville Cross-Country dimanche dernier.

“Le contrôle administratif s’est fait équipe par équipe avec toutes les mesures d’hygiène nécessaires, le contrôle technique était prévu dans les stands, le briefing habituel d’avant course s’est fait via message électronique. De cette façon, on n’a pas fait de rassemblement. Idem pour la remise des prix simplifiée qui s’est tenue à l’écart, uniquement présence des lauréats”, nous précise-t-il encore. “On avait pris des engagements envers le Gouverneur et le Bourgmestre et, grâce à la participation de tout le monde, on les a tenus.”

Quant à savoir si on disputera ou pas la finale du championnat BOXC ce dimanche à Bêche, la décision reviendra à l’organisateur, en concertation avec les autorités locales. “L’organisateur Arnaud Deblire décidera s’il organise ou pas. C’est à lui que revient la décision mais celle-ci ne sera évidemment prise qu’en concertation avec les autorités communales qui marqueront ou pas leur accord pour que la manifestation soit maintenue.”

Une position de la part des autorités locales que l’on devine fortement dépendante des mesures de restriction qui seront dévoilées demain par les autorités fédérales. Croisons donc les doigts pour qu’il reste une possibilité d’organiser, dans le respect d’un protocole sanitaire strict tel qu’il a été mis en place sur les 3 premières épreuves de la saison.

 

Vos commentaires

Plus d’enduro