Motocross

Rapprochement entre la VLM et Motorsport Vlaanderen

Rapprochement entre la VLM et Motorsport Vlaanderen
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Au nord du pays, la fédération VLM et Motorsport Vlaanderen, anciennement appelé VMBB vont collaborer encore plus étroitement à partir de 2021.

La fédération amateure VLM vient d’annoncer qu’elle passerait dès la saison 2021 sous l’aile de Motorsport Vlaanderen. Motorsport Vlaanderen est en fait le nouveau nom de la VMBB, l’aile flamande de la FMB. Son équivalent pour la Wallonie est donc la FMWB.

Voir une fédération amateure passer sous l’aile d’une des entités de la fédération nationale n’est pas une première. En Wallonie, le FPCNA est depuis longtemps déjà affilié à la FMWB et c’est d’ailleurs dans ce contexte qu’avait été lancé le championnat de Wallonie FPCNA/FMWB.

Aujourd’hui, c’est dans le contexte sanitaire que l’on connaît que ce rapprochement entre les deux fédérations sportives s’opère. “Malgré la situation, nous avons beaucoup travaillé à la préparation de la saison 2021”, explique le président de la VLM Eddy Houtmeyers. “Dans le contexte actuel, il nous est apparu nécessaire de pouvoir nous appuyer sur un partenaire solide comme Motorsport Vlaanderen. Plus que jamais, la collaboration reste primordiale en ces temps d’incertitude. Avec un partenaire à nos côtés, nous voyons le futur avec davantage de certitudes.”

“L’exemple le plus récent, c’est certainement le protocole “motocross” qui a été mis en place et qui a permis notamment d’organiser différents stages et entraînements”, poursuit le président. “On sait déjà qu’il n’en sera pas autrement en 2021 et que les règles à mettre en oeuvre pour garantir la sécurité de tous seront à nouveau complexes et nombreuses. Nous devons prendre toutes les garanties, avec la collaboration de chacun, pour que la prochaine saison puisse se dérouler au mieux.”

A LIRE EGALEMENT  Jeffrey Herlings : "Je sais d'où je viens"

Comme d’autres fédérations, la VLM offre à ses licenciés pour la saison 2020 de reporter leur licence sans frais à la saison 2021, moyennant une petite compensation pour l’assurance (60 € pour les pilotes VLM, 50 € pour les pilotes JMS).

Vos commentaires

Plus de motocross