Motocross MXGP

Arminas Jasikonis : revenir en course d’ici six mois

Arminas Jasikonis : revenir en course d’ici six mois
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Dans une interview donnée à un média local en Lituanie, Arminas Jasikonis a déclaré qu’il espérait, avec toutes les réserves qui s’imposent, être de retour au guidon d’ici six mois. L’officiel Husqvarna a chuté lourdement cet été sur le GP de Mantova. Une chute à la suite de laquelle il était resté dans le coma plusieurs jours.

“Il y a des jours meilleurs que d’autres mais la situation évolue dans le bon sens par rapport aux premiers jours qui ont suivi l’accident”, explique le Lituanien. “Je ressens toujours une douleur à l’épaule, mais je peux travailler et conduire à nouveau ma voiture. Je progresse mais je dois rester vigilant. J’ai très envie d’en faire plus mais je ne peux pas parce que je ne sais pas toujours comment le cerveau va réagir”.

«Je ne me souviens pas encore de tout”, poursuit-il, “mais chaque jour les choses s’éclaircissent un peu plus. Mais la mémoire qui était là avant le crash n’a pas encore été restaurée. Les souvenirs des premières semaines ressemblent à un rêve. En ce moment, je fais des exercices pour travailler ma mémoire. Je joue notamment à des jeux pour l’entraîner”.

«Je ne me souviens pas de la chute elle-même”, précise-t-il encore, “mais je me souviens de certains moments de cette journée. Je ne me souviens même pas de tout ce qui s’est passé quelques jours avant l’incident. Quand je regarde la vidéo, il semble que j’ai choisi une mauvaise trajectoire juste avant un saut. J’ai donc perdu le contrôle une fois en l’air.”

“Quand je me suis réveillé, j’ai tenté de m’échapper de l’hôpital.”

“Pour autant que je me souvienne, j’ai essayé de m’échapper quand je me suis réveillé”, se souvient-il à propos de sa sortie du coma. “Je suis sorti du lit et j’ai retiré toutes les intraveineuses de mon corps. Les médecins ont immédiatement couru vers moi quand je suis sorti du lit. Je pense que j’ai même été ligoté plus tard. Après avoir échangé avec d’autres personnes qui avaient également subi un tel traumatisme, j’ai appris qu’eux aussi avaient eu la même réaction. Je ne suis pas un amoureux de l’hôpital, mais j’ai pourtant dû y passer beaucoup de temps ces derniers mois.”

A LIRE EGALEMENT  L'ouverture des Dutch Masters of MX reportée au 17 avril

Jasikonis termine sur une note positive. «Je veux recommencer à rouler. Je ne sais pas si l’accident m’affectera, mais jusqu’à présent tout se passe comme prévu. J’ai commencé à marcher et l’équilibre semble bon. Le plan est de revenir. C’est ce que je souhaite mais je ne peux pas le promettre. J’aimerais pouvoir revenir en course d’ici six mois.”

Vos commentaires

Plus de motocross

  • L’ouverture des Dutch Masters of MX reportée au 17 avril

    L’ouverture des Dutch Masters of MX reportée au 17 avril

    Le durcissement des mesures de lutte contre le coronavirus dans la plupart des pays d’Europe et les interdictions de voyage ont poussé la fédération hollandaise (KNMV) a prendre la décision …
  • Shaun Simpson papa pour la deuxième fois

    Shaun Simpson papa pour la deuxième fois

    Shaun Simpson et son épouse Rachel sont devenus parents de la petite Orla Ann Christina Simpson ce mercredi 20 janvier 2021. Il s’agit du deuxième enfant du pilote écossais, déjà …
  • Supercross : le preview de la piste de Houston III

    Supercross : le preview de la piste de Houston III

    Troisième épreuve consécutive dans l’enceinte du NRG Stadium de Houston pour les pilotes du championnat US de Supercross et 3ème configuration différente pour la piste.
  • Supercross : le debrief de Houston II

    Supercross : le debrief de Houston II

    Le deuxième round de la saison SX US s’est disputé mardi dans le stade de Houston. L’occasion pour Eli Tomac de signer sa première victoire de la saison en 450 …