Motocross

Clap de fin pour le promoteur britannique MCF

Clap de fin pour le promoteur britannique MCF
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le promoteur britannique MCF a annoncé qu’il mettrait un terme à ses activités à la fin de l’année. Touché de plein fouet par la crise sanitaire et confronté à la situation particulièrement délicate du marché du tout-terrain, la société managée par Matt Bates doit se résoudre à jeter l’éponge d’ici le 31 janvier.

Vous connaissez le championnat Arenacross, les Red Bull Pro Nationals ou encore le DEP 2-Stroke Championship et l’Elite Youth Cup ? Derrière ces séries prestigieuses se cache la société britannique MCF. Créé il y a 12 ans à l’initiative de Matt Bates, MCF a réalisé de gros investissements pour mette sur pied des épreuves plus accessibles pour les pilotes, plus divertissantes pour le public et plus attractives pour les organisateurs.

Leur recette a fait ses preuves. Pourtant, Matt Bates en arrive à la conclusion qu’il n’y a aujourd’hui pas d’autre solution pour sa société que de fermer ses portes.

“Travaillons ensemble plutôt que de regarder notre sport disparaître”

 

«C’est un moment vraiment triste pour moi», explique le président Matt Bates. “Le marché de la moto tout-terrain est devenu trop petit pour le nombre de fédérations aujourd’hui en compétition sur ce marché. Les pilotes attendent beaucoup de fédérations, sans pour autant être d’accord de leur donner les moyens d’investir et d’innover. Le marché est actuellement biaisé par des fédérations qui acceptent de fonctionner sur un mode qui n’est pas viable à terme. Nous ne souhaitons pas entre dans ce jeu-là.”

“La situation actuelle fait en sorte que les clubs organisateurs n’ont plus les moyens d’entretenir la croissance du sport”, poursuit Bates. “En près de 30 ans, le prix de entrées ont progressé de 30% à peine. De l’autre côté, on exige aujourd’hui d’un organisateur qu’il fournisse une vraie grille de départ, un système de chronométrage, un dispositif de sécurité performant, une piste bien préparée,… Bref, ce n’est tout simplement pas viable.”

A LIRE EGALEMENT  Kevin Strijbos confirmé chez Yamaha Gebben Van Venrooy

“J’aimerais voir tous ceux qui se disent amoureux de notre sport travailler ensemble plutôt que de se contenter de le regarder disparaître”, conclut Bates.

Vos commentaires

Plus de motocross

  • L’ouverture des Dutch Masters of MX reportée au 17 avril

    L’ouverture des Dutch Masters of MX reportée au 17 avril

    Le durcissement des mesures de lutte contre le coronavirus dans la plupart des pays d’Europe et les interdictions de voyage ont poussé la fédération hollandaise (KNMV) a prendre la décision …
  • Shaun Simpson papa pour la deuxième fois

    Shaun Simpson papa pour la deuxième fois

    Shaun Simpson et son épouse Rachel sont devenus parents de la petite Orla Ann Christina Simpson ce mercredi 20 janvier 2021. Il s’agit du deuxième enfant du pilote écossais, déjà …
  • Supercross : le preview de la piste de Houston III

    Supercross : le preview de la piste de Houston III

    Troisième épreuve consécutive dans l’enceinte du NRG Stadium de Houston pour les pilotes du championnat US de Supercross et 3ème configuration différente pour la piste.
  • Supercross : le debrief de Houston II

    Supercross : le debrief de Houston II

    Le deuxième round de la saison SX US s’est disputé mardi dans le stade de Houston. L’occasion pour Eli Tomac de signer sa première victoire de la saison en 450 …