Supercross US - Daytona

Ken Roczen sous pression

Ken Roczen sous pression
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

L’épreuve de Daytona le week-end passé marquait l’entrée de la saison Supercross dans sa deuxième moitié. Le 9ème des 17 rounds au programme se déroulait sur le mythique anneau de vitesse de Daytona Beach, sur une piste atypique pour le championnat US qui a une fois de plus souri à Eli Tomac.

Si le pilote Kawasaki y a signé son deuxième succès de la saison, il y est surtout monté sur la plus haute marche du podium 450 pour la 5ème fois de sa carrière. Un podium sur lequel Ken Roczen n’est pas monté. Quatrième, le pilote Honda est désormais à la portée immédiate de Cooper Webb.

Pour arriver à Arlington – où 3 rounds consécutifs seront disputés – le week-end prochain, Roczen et Webb ne seront séparés que de deux petits points. Rien. Webb a repris pas moins de 14 points sur le leader du classement provisoire sur les 3 dernières épreuves, grâce à ses deux victoires à Orlando et à une deuxième place arrachée dans le tout dernier virage face à Aaron Plessinger ce week-end à Daytona.

“Je n’ai pas pu monter le podium mais j’ai le sentiment d’avoir bien roulé. Et je conserve la plaque rouge.”

Ken Roczen, lui, n’a plus gagné depuis son triplé historique – le premier de sa carrière en SX450 – d’Indianapolis. Mais l’Allemand sait gérer la pression et sait aussi que la saison est encore longue avec pas moins de 8 finales à disputer. “Je me suis laissé pousser à l’extérieur dans le deuxième virage et j’ai perdu quelques places. Ensuite, la terre fort sombre et l’éclairage un peu différent de ce que nous avons d’habitude ne rendait pas toujours les choses faciles sur cette piste technique”, explique le pilote HRC. “Mais j’ai pris du plaisir au guidon et je sors de cette course avec l’impression d’avoir bien roulé, même si je n’ai pas pu monter sur le podium, notamment à cause d’une petite erreur en fin de course qui a permis à Stewart de me passer. Le temps que je reprenne l’avantage, il n’était plus envisageable de revenir sur le trio de tête. Mais j’ai toujours la plaque rouge, je suis bien physiquement, je pense que je suis plutôt en bonne position malgré tout. J’ai hâte de continuer comme cela à Arlington, en affûtant quelques points, et de voir où nous en sommes.”

Vos commentaires

Plus de motocross