Motocross

MoToDev invitée à exposer la problématique des circuits au Parlement de Wallonie

MoToDev invitée à exposer la problématique des circuits au Parlement de Wallonie
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le dossier des circuits d’entraînement de motocross fait son chemin. Grâce à la pétition que vous avez été 3 436 à soutenir, l’asbl MoToDev, représentée par Renaud Dejardin, a pu exposer en Commission face aux Parlementaires wallons une problématique que nous ne connaissons que trop bien, celle de la disparition du territoire wallon des circuits dédiés à la pratique du tout-terrain.

Face à des Parlementaires curieux, réceptifs et sensibles à la problématique, Renaud Dejardin a pu détailler les difficultés qui sont celles que connaît aujourd’hui la moto tout-terrain en matière d’infrastructures quand il s’agit de permettre sa pratique dans de bonnes conditions et, surtout, dans la légalité.

“L’objectif était d’arriver avec des éléments concrets, crédibles et vérifiés mais aussi de proposer des solutions”, explique Thierry Klutz, membre de l’asbl MoToDev. “Certaines questions nous ont été posées et nous sommes en train d’y apporter toutes les réponses, en précisant des points qui se trouvent pour la plupart dans le dossier que nous avons remis.”

“La première preuve que les choses avancent dans la bonne direction”, poursuit Klutz, “c’est l’obtention du subside pour le projet de Lierneux. En effet, André Mathieu et son asbl MatGrax viennent de recevoir du Ministre Crucke un premier soutien financier qui lui permet de de lancer l’étude d’incidence. C’est une première et il faut s’en réjouir car c’est le signe du crédit qui nous est apporté.”

“Les autres projets, à savoir Bassenge dont on finalise les derniers choix à prendre et Courcelles, avancent également. Pour le dernier, ça prendra un peu de temps mais c’est le temps nécessaire qui permet de ne pas se lancer dans une étude d’incidence sans mettre toutes les chances de son côté en vue d’obtenir un avis favorable. Concernant Bertrix, il y a là aussi tous les éléments favorables qui laissent croire que les feux vont sans doute passer au vert. D’autres communes wallonnes sont motivées à l’idée de développer un projet de circuit de motocross sur leur territoire”, conclut Klutz.

Vos commentaires

Plus de motocross