Motocross

Reprise en force pour Noa Denil

Reprise en force pour Noa Denil
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La saison 2021 vient de débuter pour Noa Denil. Et elle démarre bien. Le pilote Fantic a remporté les cinq manches auxquelles il a participé sur les deux premières épreuves de la saison FPCNA, à Solre-Saint-Géry puis à Saint-Hubert.

“J’ai vraiment été agréablement surpris par la façon dont s’est déroulée la reprise”, confie le pilote 16 ans. “Je n’avais plus roulé en course depuis 18 mois. J’ai d’ailleurs très peu roulé depuis mon passage en 125cc, au lendemain de la Mini-Chinelle durant l’été 2019. J’avais disputé quelques courses à la fin 2019 puis je n’ai pas roulé du tout en 2020. Je devais rouler à Honville en fin d’année mais une casse mécanique en avait décidé autrement.”

Bref, c’est après une longue période d’inactivité et un entraînement minimaliste, compte-tenu du manque de motivation lié à l’absence de courses et des difficultés liées au confinement et aux règles sanitaires, que Noa reprenait le guidon en février dernier. Un entraînement à Lommel qui a tourné court. “Faute de pouvoir trouver un autre circuit, j’étais parti rouler à Lommel” explique-t-il. “Mais je n’y ai fait que 4 tours. Une chute et une fracture des lombaires m’ont laissé 8 semaines à l’arrêt. Plus tard, je me suis encore fracturé à la maison un orteil. Avec encore 3 petites semaines d’arrêt à la clé.”

 

Autant d’événements qui font que la Fantic 125cc préparée par Jean-François Cabu ne totalisait encore récemment qu’une quinzaine d’heures au compteur. “J’avais peur d’arriver sur la première course car je n’avais aucune vue sur mon niveau, je ne savais vraiment pas comment j’allais pouvoir me positionner par rapport aux autres”, nous indique-t-il. “Mais les deux premières épreuves m’ont rassuré, même si je dois dire que je n’ai pas été impressionné par le niveau. Il y avait beaucoup de boue à Solre-Saint-Géry mais à Saint-Hubert, le circuit a séché au fil de la journée, il était vraiment très intéressant à rouler, avec de bonnes ornières et pas mal de trous. Je gagne donc les 5 premières manches de la saison dans ma catégorie Espoirs 125cc.”

A LIRE EGALEMENT  MX US : le résumé vidéo des courses de Washougal

 

“Je me sens vraiment bien au guidon de la Fantic”, ajoute-t-il. “Le châssis me convient bien, la machine est très équilibrée et le moteur marche super bien. Jean-François Cabu m’avait promis une machine performante, elle l’est ! J’en suis très content et la moto est encore en développement, elle devrait donc devenir encore plus performante au fil des semaines.”

“Je n’ai pas pris de licence cette année, je vais rouler sur différents championnats, en fonction des circuits”, ajoute-t-il encore. “Le week-end prochain, je serai à Lille au FPCNA, puis je pense pour la suite à l’AMPL, où la catégorie Open 125cc m’intéresse, et à quelques courses dans les fédérations du nord du pays.”

Les succès de Noa en appellent d’autres dans la famille Denil. Son frère Lio, 10 ans, a d’ailleurs remporté dimanche à Saint-Hubert sa première manche en 65cc. Bravo !

Photos : Anaïs Van Thielen

Vos commentaires

Plus de motocross