Motocross des Nations - Mantova

Le team belge décontracté face à la presse ce vendredi à Mantova

Le team belge décontracté face à la presse ce vendredi à Mantova
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Les premières heures d’un Motocross des Nations sont toujours consacrées à la présentation des différentes délégations nationales. Cette 74ème édition de l’événement le plus attendu de la saison mondiale de motocross n’a pas dérogé à la règle. Ce vendredi après-midi, c’est une délégation belge détendue et sereine qui s’est exprimée face aux médias lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-épreuve.

Johan Boonen, le sélectionneur national, a rappelé les circonstances qui l’ont poussé à faire le choix de Liam Everts, Cyril Genot et Brent Van Doninck pour représenter la Belgique à Mantova ce week-end. “Liam Everts est l’homme idéal pour remplacer Jago Geerts qui n’a pas souhaité participer. Cyril Genot est lui aussi un excellent remplaçant pour Jeremy Van Horebeek, retenu par des essais pour Beta en préparation du GP d’Allemagne. La journée de samedi va être importante car on s’attend à de la pluie dimanche, le départ sera donc d’autant plus important”, explique Boonen.

“J’ai vraiment hâte de rouler ici. D’autant plus maintenant que mon premier GP le week-end dernier s’est bien passé. Il se passe tellement de choses à la fois pendant un week-end comme celui-ci. c’est vraiment spécial”, commente Liam Everts. “Pouvons-nous nous battre pour le podium ici? (rires) Pas de pression, n’est-ce pas ! Il y a beaucoup de bons pays, mais je pense que nous pourrions être surpris si chacun de nous est capable de rouler à son meilleur niveau.”

“Ce sont des semaines mouvementées avec toutes les courses du championnat du monde qui s’enchaînent et ensuite le MX des Nations qui s’intercale cette année entre ces course”, poursuit de son côté Brent Van Doninck. “Je suis super motivé pour performer ici. Personne ne veut rater le MX des Nations. Ce n’est pas vraiment super sablonneux ici et dans ce sens je ne dirais pas que la piste nous favorisera. Nous nous attendons à de la pluie dimanche et le départ sera donc encore plus important que d’habitude.”

A LIRE EGALEMENT  MXGP en Espagne : les pilotes engagés

Cyril Genot : « C’est une très belle opportunité pour moi d’être ici. En fait, tout est allé très vite après que Van Horebeek ait décliné. C’était donc un peu improvisé pour moi, ce qui a tendance à mettre les nerfs à contribution. Tout autour de cette course montre clairement qu’elle est très différente d’un GP ordinaire, cela me plaît vraiment.”

Vos commentaires

Plus de motocross