Published On: 13 juin 2023

La 37è édition du Trèfle Lozérien aura été synonyme d’intensité et de suspens. Avec 6 pilotes en seulement 20 secondes au matin de la 3ème et dernière journée, tout était possible En tête du provisoire avec 7 secondes d’avance dimanche matin, Till De Clercq n’a pas craqué, résistant à la pression sans relâche de Jérémy Tarroux. Il remporte le Trèfle Lozérien avec 0,5 secondes d’avance. Incroyable !

Petite particularité du troisième jour, mais pas des moindres… les pilotes amateurs partaient devant les tops pilotes. Les leaders allaient donc découvrir des spéciales loin d’être vierges. Et dès la première SP, Jeremy Tarroux donne le ton, gagne devant Zach Pichon, Loic Larrieu et Till De Clercq. Le pilote Elite Moto 15 récupère 8 pleines secondes sur le leader du provisoire… la course au podium est lancée !

Vainqueur de la première journée, Killian Lunier termine 12ème à 12 secondes et perd petit à petit toute chance de podium final. Il enchainera d’ailleurs toute la journée autour du top 10. La seconde spéciale est typée ligne, de belles montées, des descentes techniques et dans ces conditions c’est Zach Pichon qui remporte sa première spéciale. Julien Roussaly, à 3 secondes est sur une excellente dynamique et monte en puissance. Tarroux termine 3ème, De Clercq 4ème et Loic Larrieu 5ème.

On prend les mêmes prétendants pour les résultats de la SP3 mais dans un ordre différent puisque Jérémy Tarroux signe le meilleur temps devant Zach Pichon, qui remonte au provisoire, et Till De Clercq qui perd encore 3,5 secondes dans la bataille. La SP4 est la fameuse SP secrète… c’est De Clercq qui s’en sort le mieux dans l’exercice d’improvisation en remportant le chrono devant Tarroux. Il reste une dernière spéciale, la Vabre Lauze Boissons, devant un public nombreux qui a répondu présent une fois de plus. Avant de s’élancer, le pilote du Dafy Enduro Team a un avantage d’à peine 5 secondes… La pression maximale est au rendez-vous !

Si Loic Larrieu remporte la SP devant Mathys Boisramé, Jérémy Tarroux termine 3ème. Till De Clercq donne tout pour conserver son leadership et après sa 3ème place l’an passé remporte avec la manière cette 37ème édition du Trèfle Lozérien AMV pour une demie seconde. Derrière les deux pilotes KTM, au prix d’une superbe journée, Zach Pichon complète le podium avec sa Sherco. Loic Larrieu a lui aussi fait un beau dimanche. Il termine 4ème du général devant l’inoxydable Julien Gauthier solide comme toujours (1er Vétéran) et Julien Roussaly de plus en plus à l’aide dans la discipline.

Chez les Juniors, Killian Lunier remporte la catégorie. En National, pour la troisième année consécutive Luc Maliges s’impose  (14ème scratch). Corentin Amathe gagne les Espoirs (20ème scratch), Stéphane Jeannin les Supers Vétérans (52èmescratch) et Alexis Tichit les Gentlemen (59ème scratch).

A lire également :   Essai Sherco enduro 2025 : la métamorphose

Pour conclure en beauté 3 jours de course et de fête, il y avait le célèbre cross final « Trophée Castan » avec aucun enjeu sportif, juste celui de créer l’ambiance à quelques mètres du centre-ville. C’est Mathys Boisrame qui s’impose devant Alexis Beaud et Killian Lunier.

Photos : Damien Astruc Photographie