EnduroGP - Grevena

Mathias Bellino : “Un de mes pires week-ends !”

Mathias Bellino : “Un de mes pires week-ends !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le 3ème round du championnat du monde EnduroGP n’a été facile pour personne. Pas même pour les ténors du championnat, contraints de se battre avant tout contre des conditions météorologiques extrêmes. En particulier pour Mathias Bellino. Déjà en retrait au Portugal, l’officiel Husqvarna comptait sur le GP de Grèce pour se repositionner tout en haut de la hiérarchie de l’enduro mondial. Mais c’est à nouveau un week-end très difficile qui attendait le Français, seulement 5ème puis 8ème dans la catégorie Enduro 2 après deux journées où il a accumulé les erreurs.

“Après mon GP difficile au Portugal”, explique Bellino, “je voulais vraiment gagner ici en Grèce. Les conditions y sont généralement sèches et j’étais très motivé à l’idée de m’y battre pour la victoire. Malgré la pluie et la boue, je me sentais bien sur la moto. Mais j’ai tout simplement fait trop d’erreurs durant le week-end. Samedi, j’ai connu plusieurs grosses chutes et j’ai entamé la journée du dimanche à nouveau par une chute violente dans la première Motocross Test. Il y a des courses comme ça… Il s’agit certainement de l’un des pires week-ends de ma carrière et j’ai perdu beaucoup de points pour le championnat. A part cela, quand j’ai pu éviter les erreurs, ma vitesse était bonne. Je serai de retour en forme pour les deux prochains GP en Finlande et en Suède !”

Vos commentaires

Plus d’enduro