Comparatif Enduro 2009 – E1 | KTM et Yamaha dans un mouchoir…

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Seize machines d’enduro flambant neuves, une dizaine de pilotes issus de tous les horizons -du plus pur amateur au septuple champion de Belgique Mikaël Despontin-, une spéciale en prairie glissante et technique à souhait, plusieurs kilomètres de chemins truffés de pierres, de souches d’arbre et d’ornières, le tout agrémenté de quelques passages délicats voire très délicats… voilà planté en quelques mots le décor de notre méga comparatif enduro 2009. Une journée de test intensif au cours de laquelle les machines se sont disputé les titres de meilleure moto de l’année, en catégorie Enduro 1, comme en catégorie Enduro 2.
On vous livre cette semaine la première partie des résultats, ceux de la catégorie des 250 4-temps.

Dans la catégorie Enduro 1, six machines seulement sont soumises aux critiques des essayeurs. Les incontournables KTM et Yamaha 250 sont évidemment présentes et se voient opposées à la toute nouvelle Sherco 250 if et aux TM et HM 250. Afin de pouvoir juger si quelques centimètres cubes de plus sont à même de faire la différence, la nouvelle Husqvarna 310 est également de la partie.

On attendait beaucoup de la Sherco et la nouvelle venue dans la catégorie n’a pas déçu ! Si les Yamaha et KTM gardent une longueur d’avance au sommet de la hiérarchie, la Sherco a fait l’unanimité auprès des pilotes et se place dans le sillage immédiat de celles qui restent les références incontestables de la catégorie.

Moins homogène que le trio de tête, la TM est cependant une bonne surprise pour pas mal de pilotes et ne doit sans doute qu’à son caractère plus exclusif de ne pas avoir pu revendiquer une place sur le podium final.

Les HM 250 et Husqvarna 310 ont en revanche plutôt déçu. Position de pilotage parfois désagréable et moteur plutôt délicat à exploiter ont pénalisé la Husky, tandis que la HM, directement dérivée de la Honda CR-F, a été trahie par ses origines « cross ».


KTM 250 EXC-F

A tout seigneur tout honneur, on commence par celle qui a remporté tous les suffrages auprès des pilotes essayeurs. Quel que soit leur niveau, ils n’ont pas manqué de mettre en avant l’incroyable homogénéité de l’Autrichienne. Puissante, souple, maniable, stable, bien équipée,… on trouve difficilement quelque chose à reprocher à cette machine qui entame la saison 2009 pratiquement inchangée par rapport au millésime précédent mais qui semble toujours suffisamment armée pour continuer à régner sur la catégorie une année de plus ! Les essayeurs ont particulièrement apprécié la puissance exceptionnelle de la KTM et ont souligné son efficacité, en spéciale comme en franchissement.

Yamaha 250 WR-F

Elle n’a plus évolué depuis quelques années mais elle reste toujours dans le coup, la petite Yam ! Jamais très loin de la KTM, elle est même comparable à la référence autrichienne sur de nombreux points. Finalement, seule la différence de puissance l’écarte de la première marche du podium. Pourtant, même un pilote du niveau de Fabrice Despontin n’a pas hésité à en faire son « coup de cÅ“ur », se justifiant par la polyvalence irréprochable de la WR-F. Il est vrai que la Yamaha est à l’aise partout et met son pilote rapidement en confiance, sans doute encore davantage que la KTM. Pour l’enduriste « moyen », elle constitue sans doute un choix incontournable.

Sherco 250 SE

On avait hà¢te de voir ce que la toute nouvelle Sherco 250 valait par rapport aux références de la catégorie et on a plutôt été agréablement surpris. Première machine de la catégorie à avoir adopté l’injection électronique, elle peut se targuer d’offrir des performances comparables à celles des 2 lauréates. Légèrement moins puissante, elle se rattrape par davantage de linéarité et de souplesse. Merci l’injection !

La partie-cycle privilégie la maniabilité mais souffre encore de quelques petits défauts (comme le mousse de selle trop fin et particulièrement inconfortable après quelques minutes d’utilisation…) qui seront sans doute corrigés sur les prochaines versions. Quoi qu’il en soit, la Sherco constitue la bonne surprise de la catégorie et devrait faire parler d’elle la saison prochaine. Un machine bien née, sans aucun doute…

TM 250 F EN

Méconnue, la TM 250 Enduro n’en est pas moins une alternative intéressante. Moins homogène que ses rivales, elle se distingue cependant par un caractère en acier trempé. Couple et puissance sont au rendez-vous sur la belle italienne qui a su charmer nos essayeurs, même si ceux-ci ont regretté la position de pilotage particulière, avec un guidon très haut et un léger manque de confort, à cause de suspensions plutôt fermes et, surtout, un mousse de selle qui semble taillé dans un bloc de béton… Si elle pourra donc être une redoutable compétitrice, la TM s’accommodera sans doute beaucoup moins facilement d’un usage « loisir »…

Husqvarna 310 TE

Malgré ses 60cc de plus, la Husqvarna 310 n’a pas séduit. Difficile à prendre en main à cause d’une position particulière et d’un sélecteur bien caché, elle n’a pas su profiter de sa cylindrée supérieure pour s’attirer les faveurs des essayeurs. Bien au contraire puisque son moteur est unanimement jugé moins puissant, moins souple et moins coupleux que les blocs 250 du trio de tête… Maigre consolation, la Husky se rattrape légèrement grà¢ce à son équipement de très bon niveau et son look toujours aussi ravageur.

HM 250

Sans conteste, la déception de ce comparatif enduro. Directement dérivée de la Honda 250 CR-F de motocross, la HM s’est montrée particulièrement mal à l’aise dans les conditions humides et donc glissantes et souvent délicates de notre essai. Creuse à bas régimes, brutale puis trop puissante ensuite, le comportement du moteur Honda a été sévèrement sanctionné par la plupart des pilotes, même les plus chevronnés.

Quant à la partie-cycle, elle souffre sans doute des faiblesses du moteur et elle est également loin de faire l’unanimité. Guidon trop haut et suspensions fermes finissent de faire de la HM la machine jugée la moins efficace par nos essayeurs. Dommage pour une moto au niveau de finition pourtant exceptionnel…

Texte: Olivier Evrard | Photos: Frédéric David – Fdavid.be

Les points…

KTM 8,7 8,1 7,6 8,7 8,5 9 8 8 8 7,5 9 8,6
YAM 8 8,1 7,7 7,8 8 8 7,5 8 8 7,2 8 8,3
SHERCO 7,6 8,3 7,6 8,6 8 7,8 7,6 7,6 8,5 7,7 8 8
TM 8,2 7,6 6,8 7 7,7 7,7 7,7 7,7 7 7,5 7 7,5
HM 7,3 6,1 6,3 4,7 6,8 7,2 6,7 7,8 7,3 6,8 6,2 6,5
HVA 7,2 6,7 6,7 7 6,7 7 6,7 7,7 7 6,7 6,7 6,5


Sans eux…

Sans eux, ce méga comparatif, organisé en collaboration avec le mensuel Moto 80, n’aurait pu avoir lieu. Nous les remercions chaleureusement. Eux, ce sont les pilotes, les concessionnaires, les importateurs, sans oublier nos gentils “hôtes” du jour.

Les pilotes : M. Despontin, F. Despontin, Y. Utens, J. Fraselle, L. Legraive, M. de Harlez, S. David, Th. Chalant, R. Verpoorten, O. Evrard

Les concessionnaires : Motocross Action à Mons (Yamaha), Garage Bailleux à Gerpinnes (Beta), Pêcheur Motos à Saint-Hubert (Husaberg), Vukcevic Racing à Fontaine-Valmont (Husqvarna), Leclercq (HM)

Les importateurs : BMW, Gas Gas, KTM, Kawasaki, TM Racing, Sherco.

Merci également à Thierry Chalant de nous avoir ouvert les portes de son domaine, ainsi qu’à ses amis pour la préparation du parcours et l’accueil chaleureux.

Vos commentaires

Plus d’enduro

  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …
  • Antoine Magain s’impose sur l’enduro de Verdun

    Antoine Magain s’impose sur l’enduro de Verdun

    Après les épreuves de Lierneux et d’Epernay, le championnat de Belgique d’enduro se poursuivait ce dimanche avec sa troisième épreuve disputée au départ d’Erize-la-Petite, en France. Le Moto Club de …
  • Testez les Husqvarna cross et enduro 2022 à Vitrival !

    Testez les Husqvarna cross et enduro 2022 à Vitrival !

    Comme chaque année, les ingénieurs Husqvarna ont collaboré étroitement avec les pilotes et le staff des teams officiels de la marque engagés sur les championnats les plus relevés de la …