Enduro mondial – Portugal | Johnny Aubert impérial!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’est sous le soleil du Portugal que débutait cette année le Maxxis FIM WEC, le championnat du monde d’enduro. La chaleur, la poussière et un sol dur parsemé de pierres ont rendu cette première épreuve de la saison particulièrement éprouvante. Des conditions difficiles qui ont permis au champion du monde en titre Johnny Aubert de faire étalage de tout son talent. Pour sa première apparition en WEC au guidon de la KTM, le Français n’a pas fait dans le détail et remporte les 2 journées dans la catégorie reine.

Aubert n’a pas été le seul à réaliser le doublé au Portugal puisque Mika Ahola faisait de même en Enduro 1, tandis que Ivan Cervantes, ultra-dominateur, s’imposait lui aussi à 2 reprises en Enduro 3.
Du côté de BMW, on notait la décevante 5ème place de Salminen le samedi, tandis qu’une chute du Finlandais dans la spéciale extrême le reléguait à nouveau à la 6ème place le lendemain. Guère plus de réussite en Enduro 3 pour son coéquipier David Knight, seulement 6ème le samedi puis qui devait abandonner le lendemain, blessé au genou.

D’abandon, il en était également question pour Jean-François Goblet le samedi, victime de problèmes d’embrayage sur sa BMW. Visiblement mal à l’aise le lendemain, notre compatriote parvenait néanmoins à accrocher le top-15, notamment grà¢ce à une belle 4ème place dans la dernière spéciale extrême.

Première expérience en WEC positive pour Kevin Gauniaux

Quant à Kevin Gauniaux, qui effectuait au Portugal sa grande entrée dans le Maxxis FIM WEC, avec une 15ème puis une 17ème place dans la catégorie reine du WEC, il s’en sort plutôt pas mal. “On m’avait prévenu que le Portugal serait une course difficile, je le confirme!”, plaisante l’officiel GasGas. “Les spéciales étaient superbes, mais aussi très différentes de ce que l’on peut rencontrer en Belgique. Le sol était dur, avec beaucoup de petites pierres en surface et pas mal de poussière. Globalement, je pense que je me suis bien débrouillé et je suis satisfait de ma 14ème place au classement provisoire. Pour une première, c’est pas mal, sachant qu’il s’agissait d’une première expérience avec l’équipe et avec mon suiveur. Le 2ème jour, j’étais un peu court physiquement car il faisait très chaud et une journée de mondial laisse peu de répit! De plus, samedi, je me suis fait mal à la cheville gauche qui avait été blessé à Hautrage l’année dernière et j’en ai un peu souffert le dimanche. Aujourd’hui, ma cheville va mieux et j’arrive en Espagne, où se déroule ce week-end la seconde manche du WEC. Nous allons débuter le repérage…”


Résultats

Samedi

ENDURO 1

1 Mika Ahola (HM-HONDA) 56:41.57;2 Antoine Meo (HUSQVARNA) 57:46.89; 3 Simone Albergoni (KTM) 57:51.63; 4 Marc Germain (YAMAHA) 57:57.79; 5 Thomas Oldrati (KTM) 58:34.57;…

ENDURO 2

1. Johnny Aubert (KTM) 56:33.43; 2. Alessandro Belometti (KTM) 57:57.56; 3. Bartosz Oblucki (Husqvarna) 58:22.46; 4. Rodrig Thain (TM) 58:29.14; 5. Juha Salminen (BMW Motorrad Motorsport) 58:34.69; 6. Cristobal Guerrero (Yamaha) 58:56.74; 7. Joakim Ljunggren (Husaberg) 58:57.10; 8. Simo Kirssi (BMW) 59:17.45; 9. Nicolas Deparrois (Gas Gas) 1:00:00. 38; 10. Luca Cherubini (TM) 1:00:18; 88;… 15. Kevin Gauniaux (GasGas) 1:01:46.

ENDURO 3

1. Ivan Cervantes (KTM) 57:35.65; 2. Samuli Aro (KTM) 58:03.79; 3. Sebastien Guillaume (Husqvarna) 58:18.52; 4. Christophe Nambotin (Gas Gas) 58:39.35; 5. Fabio Mossini (Honda) 58:36.94; 6. David Knight (BMW Motorrad Motorsport) 58:59.87; 7. Marcus Kehr (KTM) 59:16.97; 8. Marko Tarkkala (BMW Motorrad Motorsport) 59:23.49; 9. Tom Sagar (Husaberg) 1:00:20.98; 10. Fernando Ferreira (Yamaha) 1:02:04.44; 11. Rudy Cotton (Beta) 1:02:12.56; 12. Adrian Garrido (Yamaha) 1:04:32.92; 10. Mark Risse (Gas Gas) 1:18:25.90

Dimanche

ENDURO 1

1 Mika Ahola (HM-HONDA) 55:54.005; 2 Simone Albergoni KTM 56:29.20; 3 Thomas Oldrati (KTM) 56:49.31; 4 Eero Remes (KTM) 57:01.81; 5 Antoine Meo (HUSQVARNA) 57:05.86;…

ENDURO 2

1. Johnny Aubert (TM) 55:36.98; 2. Cristobal Guerrero (Yamaha) 57:06.18; 3. Rodrig Thain (TM) 57:20.10; 4. Alessandro Belometti (KTM) 57:21.51; 5. Joakim Ljunggren (Husaberg) 57:31.15; 6. Juha Salminen (BMW Motorrad Motorsport) 58:03.84; 7. Bartosz Oblucki (Husqvarna) 58:12.62; 8. Simo Kirssi (BMW) 58:24.68; 9. Valtteri Salonen (Husaberg) 58:37.53; 10. Luca Cherubini (TM) 58:57.58;… 15. Jean-François Goblet (BMW) 1:00:18.80; 17. Kevin Gauniaux (GasGas) 1:01:30.55

ENDURO 3

1. Ivan Cervantes (KTM) 56:12.51; 2. Christophe Nambotin (Gas Gas) 56:56.80; 3. Sebastien Guillaume (Husqvarna) 57:16.79; 4. Samuli Aro (KTM) 57:19.39; 5. Marcus Kehr (KTM) 57:38.50; 6. Fabio Mossini (Honda) 57:46.58; 7. Marko Tarkkala (BMW Motorrad Motorsport) 58:20.29; 8. Jordi Figueras (Gas Gas) 1:00:50.17; 9. Fernando Ferreira (Yamaha) 1:00:50.17; 10. Rudy Cotton (Beta) 1:01:52.67

Vos commentaires

Plus d’enduro

  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …
  • Antoine Magain s’impose sur l’enduro de Verdun

    Antoine Magain s’impose sur l’enduro de Verdun

    Après les épreuves de Lierneux et d’Epernay, le championnat de Belgique d’enduro se poursuivait ce dimanche avec sa troisième épreuve disputée au départ d’Erize-la-Petite, en France. Le Moto Club de …
  • Testez les Husqvarna cross et enduro 2022 à Vitrival !

    Testez les Husqvarna cross et enduro 2022 à Vitrival !

    Comme chaque année, les ingénieurs Husqvarna ont collaboré étroitement avec les pilotes et le staff des teams officiels de la marque engagés sur les championnats les plus relevés de la …