Enduro FMB – Buzancy | Cremer devant Gauniaux à  Buzancy

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Après avoir épreuves réussies de Bilstain et de Warnant et un enduro de Flavion qui a fait couler pas mal d’encre, le BEC (Belgian Enduro Championship) se déplaçait en France pour l’épreuve de Buzancy, près de Sedan, puisque le championnat de Champagne-Ardenne nous accueillait dans cette magnifique région pour la seconde fois. Au menu, un tour de 95 kilomètres absolument somptueux à  parcourir une fois pour les ligue 3 (Randonneurs), deux fois pour les ligues 2 (Juniors, 50 et Gentlemen) et même 3 fois pour les ligues 1 (Inters évidemment mais aussi Espoirs et Nationaux).

Avant toute chose, il faut préciser que les Inters roulaient à  Buzancy « pour le plaisir » puisque l’épreuve ne comptait pas pour le championnat étant donné l’absence de Jean-François Goblet qui participait à  une épreuve du mondial au Portugal. Ce point particulier du règlement avait pourtant été enlevé lors de la première mouture parue au cours de l’hiver mais était revenu d’actualité par la suite. D’autant plus dommage que cette épreuve de Buzancy est réellement sélective et aurait été la bienvenue pour compléter un championnat belge un peu léger cette année. Néanmoins, quelques pilotes inters avaient faits le déplacement et se disputaient la victoire au scratch comme si elle comptait pour le championnat.

La journée fut longue et les 6 spéciales particulièrement sélectives. Les classements se présentant sous des formes différentes des nôtres (ligue 1, 2 et 3 se répartissant différemment chez nos amis Français, il faudra attendre que la fédération belge valide les résultats suivants (desquels nous avons enlevé les pilotes français).

Un sans-faute pour Cédric Cremer

Victoire de Cédric Crémer devant Kévin Gauniaux sans aucune discussion puisque Cédric a signé TOUS les scratchs de la journée et Kévin TOUS les seconds temps devant Wim Vanderheyden et surtout un Thierry Wansart qui a retrouvé de la fraîcheur après un début de saison en demi-teinte et qui s’offre même le luxe de précéder Jérome Martiny de quelques secondes au classement général. Suivent ensuite Bob Van Looveren et Roel Verpoorten dans un mouchoir de poche ainsi que Johan Pfeffer.

En 9ième position au scratch belge, très belle performance de Nicolas Charlier, premier pilote Espoirs qui s’offre le scalp d’un paquet de pilotes Inters (à  commencer par Bertrand Bailleux en 10ième place). Quentin Montfort est le second Espoirs et il précède le premier pilote Nationaux, Loïc Van Campenhout qui n’a pas à  rougir de sa course, bien au contraire. David Halleux est le second pilote Nationaux classé devant Philippe Rorive. Tout cela est un peu compliqué mais soulignons la performance de ces pilotes qui se sont envoyés presque 300 kilomètres particulièrement sélectifs dont un second tronçon tout à  fait exceptionnel, 100 % en forêt. Au rayon des nombreux abandons, signalons la chute (heureusement sans gravité) d’Adrien Vandommele et malheureusement la blessure de Corentin Pochez qui s’est brisé le fémur et à  qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

Du côté des Juniors, c’est Marc Binet qui l’emporte devant Johnny Vanzeebroeck et Thomas Smal. Ici aussi, seuls 6 pilotes réussissent l’exploit de ne pas prendre de pénalités.

Fabrice Despontin domine les Gentlemen

Les Gentlemen ont également été départagés sur deux tours et c’est Fabrice Despontin qui l’emporte largement devant Bruno Montfort et Stéphane Olislager. Seuls 6 pilotes n’ont pas pris de pénalités dans cette catégorie, c’est dire la sélectivité de l’épreuve.

En Randonneurs, c’est Jimmy Verstraete qui gagne avec un bel écart sur Miclotte et Grégory Tosin tandis que l’autre prétendant au titre Dimitri Persoons ne termine que 7ième suite à  deux chutes en spéciale. Vincent Hercot signe également une contre-performance après avoir pris plusieurs minutes de pénalité dans la transition.

Rendez-vous dans deux semaines à  Rocroi pour la seconde et dernière manche française de notre championnat, qui signera également la fin de la première partie du championnat puisque l’épreuve de Walcourt / Eau d’Heure a été annulée.

Texte : F. Sente | Photos: O. Bolmain

Vos commentaires

Plus d’enduro

  • Vidéo : interview Erik Willems

    Vidéo : interview Erik Willems

    Yves Utens interroge Erik Willems au terme d’une manche de championnat de Belgique d’enduro à Dinant durant laquelle le pilote Husqvarna a été le seul à pouvoir maintenir Antoine Magain …
  • Antoine Magain : “Je ne suis pas encore à 100%”

    Antoine Magain : “Je ne suis pas encore à 100%”

    De retour de blessure, Antoine Magain vient de remporter les deux dernières épreuves disputées dans le cadre du championnat de Belgique, à Verdun puis à Dinant. L’officiel Sherco n’est pas …
  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …