Motocross

Gautier Paulin : “Le MX des Nations en plein milieu de la saison, cela n’a aucun sens !”

Gautier Paulin : “Le MX des Nations en plein milieu de la saison, cela n’a aucun sens !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Pour Gautier Paulin, le confinement imposé actuellement à une bonne partie de la planète n’est pas un problème en soi. La suite de la saison MXGP, avec de nombreux GP très rapprochés et une saison qui s’étendra après le Motocross des Nations suscite par contre quelques interrogations dans le chef de la star française.

“Personnellement, je ne vis pas complètement différemment de ma vie normale”, indique le pilote Yamaha. “En hiver, c’est comme ça pour moi. Je ne vois personne, je ne sors pas, je ne fais pas la fête, je ne fais rien à part manger et dormir, passer du temps en famille et suivre mon programme d’entraînement. Donc, en ce moment, la seule différence est que je ne vois pas ma famille. J’ai tout ce dont j’ai besoin pour rester en forme et m’entraîner, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Je peux poursuivre mon entraînement physique complet. Bien sûr, je dois tout adapter parce que je suis quelqu’un qui aime faire du sport à l’extérieur autant que possible.”

Contrairement à la plupart des autres sports, le championnat MXGP a malgré tout pu disputer deux manches de son championnat 2020. “Une grande pandémie comme celle-ci, personne ne pouvait imaginer cela. Mais avant de partir pour le premier GP, j’ai dit à ma femme de prévoir tout ce dont nous avons besoin pour le bébé en cas d’urgence parce que nous voyageons toujours partout et je voulais être sûr d’avoir avec nous tout ce dont nous avons besoin pour le petit au cas où nous restions coincés quelque part”, explique-t-il.

‘Après Valkenswaard, nous avons eu une réunion à 22h15 avec tous les membres de l’équipe et c’est à ce moment-là que nous avons tous réalisé que la situation était grave. J’ai décidé directement d’arrêter de rouler pour ma propre sécurité ainsi que pour celle de notre staff.”

“Pour moi, la seule chose qui compte actuellement est de savoir que tout le monde est en sécurité et en bonne santé.”

“La suite de la saison sera un défi difficile parce que j’ai commencé à m’entraîner très tôt l’hiver dernier, mais je vais bien», assure-t-il. “Nous ne pouvons rien changer à ce que nous vivons en ce moment, nous devons juste prendre les choses comme elles arrivent, jour après jour. Le prochain GP est prévu en Russie le 7 juin. Nous avons encore deux mois, mais qui dit qu’il aura bien lieu ? Je continue donc à me concentrer sur moi-même et de toute façon je serai en forme au moment venu.”

A LIRE EGALEMENT  MXGP à Loket : les pilotes engagés

“Niveau business, c’est clair, la situation est très compliquée”, concède le pilote Yamaha. “Mais pour moi, la chose la plus importante est que tout le monde autour de moi et ma famille reste en bonne santé. Je ne me concentre que sur l’essentiel, à savoir que tout le monde soit en sécurité et en bonne santé. Et puis pour le côté sportif, je suis certain que la situation sera plutôt un avantage pour moi parce que je suis en forme et je serai prêt. »

“Ma plus grande inquiétude est de savoir ce qui va se passer si nous devons aller en Russie alors que le virus reste une menace importante pour le monde entier.”

Les changements apportés à cause de la situation actuelle au calendrier MXGP 2020 font en sorte que le Motocross des Nations se retrouve en pleine saison. “Le Motocross des Nations au milieu de la saison n’a aucun sens pour moi”, lance Paulin.  “L’événement a toujours trouvé place à la fin de la saison et c’est un peu comme la récompense de fin d’année pour tous les fans de motocross. Nous célébrons en quelques sortes la fin de la saison en célébrant la nation qui a les meilleurs pilotes. »

“Reprendre la saison en soi n’est pas un stress car j’aime ma moto, je me sens bien à son guidon et je suis prêt”, poursuit le pilote français. “En ce moment, ma plus grande inquiétude est ce qui va se passer si nous devons aller en Russie pour le troisième round du championnat avec le virus qui est toujours une grande menace dans le monde. Je ne suis pas inquiet quant au fait de devoir reprendre tout d’un coup le guidon de ma Yamaha. En revanche, ma principale préoccupation est de savoir comment éviter de tomber malade lorsque nous recommencerons à voyager et à disputer des courses parce que ce sera un peu comme jouer au poker. »

A LIRE EGALEMENT  MXGP : Nathan Watson marque une pause

Pour conclure sur une note positive, on notrera que Gautier et son épouse Clémentine ont accueilli leur premier enfant en mai l’année dernière. «En dépit du drame qui se joue actuellement dans le monde, je me sens vraiment béni en ce moment. Tous les gens et ma famille sont en sécurité et je peux profiter de ces moments en regardant grandir mon petit. C’est vraiment sympa. C’est le meilleur cadeau que j’ai jamais reçu.”

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Loket : les meilleurs moments de la journée de samedi en images

    Loket : les meilleurs moments de la journée de samedi en images

    Revivez en images les meilleurs moments des manches disputées ce samedi à Loket dans le cadre du premier round du mondial féminin mais aussi des championnats européens EMX Open et …
  • MXGP : Vialle IN, Herlings OUT chez KTM

    MXGP : Vialle IN, Herlings OUT chez KTM

    Tom Vialle sera de retour ce week-end à Loket. Blessé le week-end passé à Oss, Jeffrey Herlings sera en revanche absent. Le sort s’acharne cette année sur les pilotes officiels …
  • MXGP : Nathan Watson marque une pause

    MXGP : Nathan Watson marque une pause

    Si le team Honda SR Motoblouz s’affichera ce week-end en EMX Open avec la plaque rouge montée sur la machine de Nicolas Dercourt, qui a pris la tête du championnat …
  • MXGP : les classements du GP de Loket en direct

    MXGP : les classements du GP de Loket en direct

    Suivez chaque manche du championnat MXGP en live ! Timing et classements en direct, horaires complets du week-end, … tout ce qu’il faut pour suivre un GP en ligne sur …