Motocross

Maxime Colson : audace et ambition

Maxime Colson : audace et ambition
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Maxime Colson est âgé de 18 ans. Ce jeune pilote originaire du namurois a pris sa première licence en 2017 seulement. C’était au FPCNA. Pour 2020, il intègre le team MC Mikkola avec l’ambition de disputer le championnat Nationaux MX2 de la FMB et celui des Inters MX2 de la VMCF.

Pour autant, l’histoire d’amour entre la moto tout terrain et Maxime Colson ne date pas d’hier. Le virus lui a été transmis par son papa  qui lui-même était pilote d’enduro. Lorsqu’il a 8 ans, il reçoit sa première PW 80. Depuis ce jour, la passion ne l’a jamais quitté. Chaque année, la famille se rend au motocross d’Orp-Le-Grand. C’est d’ailleurs sur le circuit de la Petite Gette que Maxime dispute sa première course au guidon d’une KTM 65 petites roues en 2011.

Sa première saison complète ne remonte pourtant qu’à 2017 et une licence prise au FPCNA dans la catégorie Espoirs. Première saison et première grosse blessure. «  En effet, dés la deuxième course, je me casse la clavicule. Ceci va m’écarter des circuits presque jusqu’à la fin de la saison ». Il en faut plus cependant pour refroidir Maxime qui décide de repartir l’année suivante pour une saison dans la même fédération et dans la même catégorie. « Au début de l’année 2018, je me sentais vraiment bien. Après avoir passé un très bon hiver, je commence à gagner des courses. De week-end en week-end, cela va de mieux en mieux. Je prends confiance en moi mais malheureusement, à Flobecq, je pars mal et étant en tête du championnat je donne tout pour remonter. La chute arriva et je me déboite l’épaule. Le moral n’était plu trop là… Je reviendrai 2 ou 3 fois en Espoirs en fin de saison. J’ai travaillé dur durant ma convalescence et cela a payé car je recommence à gagner. Je passe alors directement en catégorie Elites pour me faire tirer et m’améliorer. Cela n’a pas été facile mais j’ai beaucoup appris et le moral est revenu. J’ai également disputé deux course à la VMCF en catégorie Juniors MX2. Deux courses que j’ai remportées !”

“Lorsque je m’entraîne, j’ai toujours la même envie de viser plus haut et de faire mieux.”

2019 est une année de changement pour Maxime. Après mûre réflexion, il s’engagera à la FMB en Juniors MX2 et à la VMCF en Inters MX2. Avec le peu d’expérience de Maxime, il s’agit d’une décision qui a de quoi surprendre et qui ne manque en tout cas pas d’audace. Mais le Namurois a soif d’apprendre. “En ce qui concerne la FMB, cela a été plus compliqué que prévu”, explique-t-il. “J’avais comme objectif de jouer le titre mais malheureusement, 3 semaines avant le début du championnat, je me coupe deux doigt avec une tôle et me sectionne deux tendons et sept nerfs. Je garde le moral, je fais du physique et de la kiné tant que possible. Une fois tout ceci derrière moi, j’entame la saison avec 150 point de retard. Mais à force de travail et de remises en question, je remonte troisième du championnat à six point du deuxième.” A la VMCF, c’est une autre histoire. Les débuts dans la catégorie reine de la fédération sont difficiles. Mais il ne lâche rien et, grâce au soutiens de ses proches, de course en course, il progresse énormément. La consécration viendra à Warsage où il signe deux superbes courses qui permetronnt à Maxime de gagner son premier classement général. D’autres podiums viendront s’ajouter à cette saison 2019. Des performances qui tapent dans l’œil d’Heikki Declercq qui proposera à Maxime de rejoindre le Team Mc Mikkola pour la saison 2020.

A LIRE EGALEMENT  Marnicq Bervoets : "Notre objectif est clair : la plus haute marche du podium"

« Cet hiver, je me suis entraîné encore plus dur tous les week-ends à moto. Je fais du physique 5 à 6 jours semaines, toujours avec la même envie de viser plus haut et de faire mieux”, confie-t-il. “J’ai eu la chance de rentrer dans le team MC Mikkola qui m’aide pour cette saison 2020 et me fait confiance. Je pense que quand la saison va reprendre, je serai plus que prêt !»

Pour 2020, Maxime s’allignera en catégorie Nationaux MX2 à la FMB et en Inters MX2 à la VMCF, avec comme objectif à la FMB d’aller chercher son premier titre et du côté de la VMCF de gagner des courses.

Contrairement à beaucoup de pilotes qui attendent encore de pouvoir prendre la piste cette saison, les pilotes FMB et VLM ont pu rouler une première fois en course cette année, dans des condition dantesques. Ils n’ont d’ailleurs eu droit qu’à une seule manche, à cause de la pluie qui a rendu le circuit sabloneux de Lommel très difficile.

Maxime ne sort pas mal de la grille mais se fait percuter en début de course et repartira dernier avec 15 secondes de retard. Il reviendra cependant dans la course jusqu’à la 25ème place sur 42 pilotes au départ et, surtout, second en Nationaux FMB. Ceci est certainement de bon augure pour le reste de la saison, pour autant que la saison sportive puisse reprendre. Quoi qu’il en soit, Maxime reste motivé et tient à remercier « ses proche qui sont là quand il en a besoin, son papa sans qui rien ne serait possible et qui lui permet de rouler dans des conditions optimales. Il y a aussi le team MC Mikkola et ses sponsors pour l’aide apportée. Je pense aussi à ma grand-mère qui lave tous les équipements et qui m’aide également énormément et à mon coach physique Thibault Lallemand avec qui je réalise un énorme travail. Et merci également à MXMag de m’offrir l’opportunité de m’exprimer à travers cet article !”

A LIRE EGALEMENT  Romain Febvre : "Une première victoire cette saison, c'est sympa !"

Texte : Nicolas Martin

Vos commentaires

Plus de motocross