Motocross

Stefan Everts rend hommage à Joël Robert

Stefan Everts rend hommage à Joël Robert
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Stefan Everts et Joël Robert ont plusieurs points en commun. Ils ont marqué des générations entières de crossmen, suscités des milliers de vocation pour le sport et ont été chacun à leur époque l’icône du motocross. Deux hommes qui ont repoussé les limites, établissant tour à tour des records qui resteront pour toujours gravé dans l’histoire du sport motocycliste. Ils ont aussi en commun d’être Belges et d’avoir été les symboles d’une Belgique qui gagne, d’un petit pays qui se fait une place sur l’échiquier du sport international.

Les deux champions se respectaient énormément. Pour rendre hommage à son ami disparu la semaine passée, Stefan Everts a publié une lettre ouverte à Joël Robert.

“La dernière fois que tu m’as écrit, c’était à l’occasion de ma retraite. A mon tour de t’écrire à présent pour te dire adieu, mon ami Joël ! Tu as toujours eu une influence majeure sur ma carrière, mais aussi sur celle de mon père. Nous avons passé ensemble de nombreux bons moments au MX des Nations (où Joël Robert a été pendant longtemps coach de l’équipe belge, ndlr). Ton charisme a toujours été impressionnant. J’ai toujours adoré écouter les histoires du passé que tu racontais si bien. Comme ton voyage de 5 jours sans escale en Russie pour aller y remporter un titre mondial que tu as fêté dans ce même train lors du retour à la maison. Ou comme lorsque tu as roulé avec Steve Mc Queen lors de Thanksgiving.

Lorsque tu m’appelais le jour de mon anniversaire, le 25 novembre, et j’ai toujours terminé la conversation par “Merci, JR. On se reparle demain”. Je devais en effet à mon tour te souhaiter un bon anniversaire le 26 novembre.

A LIRE EGALEMENT  Le championnat MXGP s'arrête à Lommel ce week-end

Tu as gagné ton dernier titre en 1972. Je me suis assis sur tes genoux quand j’étais bébé. Des années plus tard, tu es devenu ma plus grande source de motivation. Je voulais battre tes records. Le jour où j’ai remporté ma 50ème victoire en GP, tu as annoncé que je gagnerais un jour un centième GP… tu avais raison !
Après avoir gagné le MX des Nations en 1997, j’ai dit que mon rêve était de battre ton record de 6 titres mondiaux. Tu m’avais promis que tu serais là le jour où je gagnerais 7 titres et que nous prendrions ensemble une coupe de champagne. Tu étais là!  Ce jour-là, tu as prédit que je remporterais 10 titres… Tu avais encore raison!

Tu étais un homme au grand cœur, tu avais le sens de l’humour. JR, tu resteras dans nos cœurs et nos souvenirs pour toujours !”

Stefan Everts

Vos commentaires

Plus de motocross